AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Se qui se passe dans une cabine, reste dans une cabine [pv]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
♣ 1ère Classe

avatar
Masculin messages : 98
█ Date de naissance : 12/03/1990
█ Date d'inscription : 14/03/2010
█ Age : 27
█ Classe : 1ère classe
█ Emploi : Étudiant
█ Situation : Fiancé
█ Pensées : Le seul moyen de résister à la tentation, c'est d'y céder
█ Photo d'identité :


Passeport~
♣ Topics: Ouvert ✔
♣ Vous pouvez m'appeler: Alex
♣ Points membre:
59/1000  (59/1000)

MessageSujet: Ce qui se passe dans une cabine, reste dans une cabine [pv]   Lun 12 Avr - 0:24

Novalee ne put que le complimenter sur le baiser et Alexander faisait ainsi voir que oui, il a déjà connu un bon nombre de femmes, bien qu'il soit plus tranquille depuis ses fiançailles, exception faîte de son séjour de deux semaines à Paris, et que côté baiser, il est loin de n'accorder que de naïves embrassades et c'est avec un sourire en coin, tapotant une fois le bout du nez aquilin de la jeune femme avec son doigt, qu'il répondit: "Et tu n'as pas encore tout vu", avant de se diriger vers la sortie.

Le repas se passa bien, sans incident notoire. Personne ne prêta attention au fait qu'ils revinrent ensemble, ni même à leur absence quand même prolongé. Ils finirent tranquillement leur assiette, échangeant des regards et des sourires complices de temps à autres. D'ailleurs, ils purent encore discuter de certaines choses. Il parla un peu musique avec la jeune femme, exprimant comment il aime Wagner et aussi, la musique romantique de Chopin ou bien Histz, un pianiste hongrois. Romantique n'ayant rien à voir avec romance ici. Bien sûr, il n'est pas le seul à parler et il y eut aussi quelques blagues échangeaient. Autant ils faisaient mine de rien, autant il se sentait encore plus proche d'elle.

Le capitaine fit son discours de bonjour, racontant que le Titanic est un navire rapide, et etc. Monsieur Ismay fut acclamer, tout comme l'architecte Thomas Andrews qui se trouve à bord pour le voyage inaugural. Chaque occasion d'applaudir n'était alors qu'un moyen de tourner la tête vers Novalee, souriant, le regard complice lorsqu'il croise le sien. Enfin, une fois le déjeuner terminé, on l'invite à passer au fumoir et en temps normal, il aurait dit oui, mais cette fois, il plaide le mal de mer et dit vouloir aller s'allonger à sa cabine. On lui recommande de boire de l'eau et de manger du radis et il retient le truc. Sorti de la salle à manger le premier, il attend Novalee qui ne tarde pas à arriver et propose alors d'aller à son appartement. Sa sœur fait une promenade et il n'a pas personne qui le chaperonne. D'ailleurs, si le sujet intéresse la jeune femme, il lui parle brièvement de sa sœur, Merry. Un peu plus jeune que lui, il la décrit comme gentille, mais un brin trop rusée et il s'en méfie toujours un peu, la disant aussi imprévisible que lui par moment.

Il ouvre la porte de la cabine, l'invite à entrer la première et ferme la porte derrière elle. Il est alors surpris de voir la femme de ménage arriver et il sourit, rassuré de voir que se n'était pas Merry. Il lui donne son congé et enfin, il est seul et tranquille avec la jeune femme. Celle qu'il convoite depuis se premier baiser dans un salon du pont des premières classes.


-Tu veux peut-être quelque chose à boire? Je crois avoir un bon pinot noir dans le sellier.


Après cette première offre, il la laisse un peu explorer la cabine, composer de trois grandes pièces avec un balcon donnant sur la mer. D'abord, la petite entrée, qui donne rapidement sur le salon où ils se trouvent. Un canapé, un fauteuil, plusieurs beaux meubles de bois, de style napoléonien ou "empire". Un d'eux semblent être un coffre fort. Au plafond, un grand chandelier, alimenter à l'électricité bien sûr, avec des guirlandes diamantées. Un beau tapis est aussi sur le sol. La chambre est un peu plus modeste, mais grand lit baldaquin avec le draps de soie blanche en impose quand même. Un grand miroir, une penderie et aussi, une porte secrète, cachée en apparence au mur, un peu comme à Versailles, qui donne sur la cabine voisine de sa sœur. Sinon, il y a bien sûr la salle de bain, avec un petit bain marbré, dommage qu'il n'y ait de la place que pour une personne. Annexé au salon, le fameux balcon, qui donne sur la mer.

-Mon père tenait à m'offrir une des suites les plus luxueuses... Il faut avouer que même ma chambre au manoir n'est pas si chic.


Avoue-t-il modestement. Il était comme au milieu du salon, les bras croisés derrière le dos, après avoir fait cette visite. Il regardait maintenant Novalee, un peu songeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♣ 1ère Classe

avatar
Féminin messages : 93
█ Date d'inscription : 08/03/2010
█ Classe : 1ere classe
█ Emploi : Aucun
█ Situation : Célibataire
█ Photo d'identité :


Passeport~
♣ Topics: Ouvert ✔
♣ Vous pouvez m'appeler: Aurore
♣ Points membre:
59/1000  (59/1000)

MessageSujet: Re: Se qui se passe dans une cabine, reste dans une cabine [pv]   Lun 12 Avr - 11:37

Cette réplique fit sourire la jeune femme qui suivit Alexander vers la salle à manger. Elle avait hate de connaître la suite, elle avait hate que le repas se termine.
La jeune Novalee s'assit à sa table et prit une coupe de champagne qu'elle tint de sa main droite. Elle s'assit près de sa petite soeur et s'engagea une longue conversation dans laquelle elle liu raconta tout près de son oreille pour que personne ne puisse entendre. Sa mère l'observait étrangement et pour paraître naturelle, Novalee lui fit un grand sourire accompagnée d'une phrase du genre " le repas vous plait-il mère?" Il ne fallait pas que quelqu'un ait des doutes sur ce qu'il venait de se passer.

Le repas fut agréable. La jeune femme jetait souvent des regards a Alexander discrètement. La jeune femme était placée entre sa chère soeur et Alexander. D'ailleurs, ce dernier et elle parlèrent pendant un moment de leurs gouts musicaux et ils rigolèrent ensemble, s'échangeant quelques blagues de temps en temps. Novalee aimait bien ce moment: personne ne se doutait de rien, sa mère parlant avec son père, sa soeur étant elle aussi bien occupée de son côté, elle était tranquille et aimait ce moment. Elle en profitait car elle savait que cela ne serait pas éternel.
Ce fut le capitaine du navire qui les tira de leur conversation. Il raconta que le Titanic était surnommé le bateau insubmersible, l'un des bateau les plus rapides jamais crée et qu'il était ravi de pouvoir faire partie de l'aventure. Mr Andrew était lui aussi présent en tant qu'architecte de ce merveilleux paquebot. La jeune Novalee avait eu l'occasion de parler avec lui et l'avait trouvé plutôt cultivé et content de son projet. L'inauguration du Titanic était quelque chose de très raconté. On pouvait lire dans tous les journaux que le paquebot partirait à telle heure à tel port pour arriver à telle heure à tel port. Lorsqu'ils arriveront, des centaines de personnes les attendront devant les quais comme pour le départ.
Certains rentraient chez eux et d'autres aller tenter leurs chances en Amérique.

Alexander fut le premier à se lever de table et refusa l'offre des hommes de les accompagner au fumoir. Alexander refusa, prétextant un mal de mer et qu'il devait donc par conséquent aller s'allonger. Il sortit donc de la salle sous le regard de Novalee. Cette dernière se leva à son tour et prétextant vouloir faire un peu les tours des lieux du bateau - chose qu'elle n'avait pas encore faite d'ailleurs -, se dirigea vers la porte de sortie et retrouva Alexander qui l'attendait à la sortie. En chemin, ils parlèrent un peu de la soeur de Alexander, Merry qui décrivait comme une femme imprévisible et pleins de surprises.

Puis ils entrèrent dans la cabine de Alexander, Novalee sursautant lorsqu'elle aperçoit la femme de chambre. Alexander la congédie rapidement puis lui propose à boire.

- Je veux bien s'il te plait.

Elle lui souria puis commenca à explorer la cabine. Elle était encore plus classe que celle de Novalee qui, pourtant, était déjà bien spacieuse. Novalee s'approcha du balcon qui donnait sur la mère alors que Alexander se tenait derrière elle, lui annoncant que son père tenait à lui offrir l'une des chambres les plus luxueuses du paquebot. Novalee ferma les yeux et profita de l'air qui fouettait son visage. Elle adorait les voyages et plus particulièrement ceux en bateau, le train n'ayant que peu d'intéret à ses yeux.
Novalee se retourna et fit face à Alexander. Elle ajouta:

- C'est magnifique.

Puis elle s'avanca vers le june homme pour s'arrêter quelques centimètres près de lui et leva la tête car elle était quand même un peu plus petite que lui. Elle planta ses yeux dans ceux du jeune homme et sous l'impulsion du moment l'embrassa.

       ______



Don't believe in your dreams.
The life is hard, so hard.
The heart of a woman is a sea of secrets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♣ 1ère Classe

avatar
Masculin messages : 98
█ Date de naissance : 12/03/1990
█ Date d'inscription : 14/03/2010
█ Age : 27
█ Classe : 1ère classe
█ Emploi : Étudiant
█ Situation : Fiancé
█ Pensées : Le seul moyen de résister à la tentation, c'est d'y céder
█ Photo d'identité :


Passeport~
♣ Topics: Ouvert ✔
♣ Vous pouvez m'appeler: Alex
♣ Points membre:
59/1000  (59/1000)

MessageSujet: Re: Se qui se passe dans une cabine, reste dans une cabine [pv]   Lun 12 Avr - 14:57

Elle voulait bien de se vin qu'il a, alors il prend la bouteille et l'ouvre pendant que Novalee explore un peu les lieux. Il sert à chacun d'eux une coupe et va la rejoindre, elle qui est près du balcon. Quand on regarde la mer défiler, on sent bien que le capitaine n'a pas menti, le Titanic va effectivement à un bon train. Dommage, parce qu'Alexander n'a pas particulièrement hâte d'arriver à New-York. D'ailleurs, s'il se rapproche de plus en plus de Novalee, se qui semble être le cas, il aura encore moins hâte d'arriver et de reprendre une mascarade qui est loin de lui plaire.

Il tend la coupe à Novalee et prend une gorgée de la sienne. Aucun doute, les Français s'y connaissent en matière de vin. Les Anglais eux, bah se sont des marins. Personne n'aurait pu imaginer un paquebot aussi parfait, sauf un Anglais bien sûr. Il la laisse se promener encore un peu et lui retourne dans le salon, sirotant son verre, alors qu'il se tourne vers la jeune femme qui vient de dire que c'est magnifique et en la regardant dans les yeux, il hoche de la tête. Il aurait presque envi de dire que c'est elle qui est magnifique. D'ailleurs, la voilà qui avance vers lui et qui ne cesse de se rapprocher. Il esquisse un petit sourire et quand elle est toute proche, il profite de se regard, se perd un peu dans celui de Novalee, mais son sourire en coin demeure. Une seconde passe et puis les lèvres de la jeune femme se retrouve plaqué contre les siennes. Bah aussitôt, il réagit hein, il ne va pas rester au fixe.

Un baiser passionné, encore une fois, dont l'initiative provient de Novalee et cette fois, il est langoureux et il dure jusqu'à se qu'ils n'aient plus de souffle ou que la jeune femme décide d'y mettre fin, car ce ne sera pas Alexander qui le fera. Leurs langues décrivent un balai romantique et déjà, c'est comme si elles s'entendaient bien. Un baiser loin d'être naïf pour ceux qui vivent dans un monde où il va avoir été paisible jusqu'au jour du mariage. Son bras libre entoure le dos de Novalee et la rapproche contre lui. Le baiser terminé, il desserre son étreinte et prend doucement la coupe de vin de son invitée entre ses mains.


-Je crois que nous n'aurons pas besoin de cela finalement...

Oui, parce qu'embrasser avec une coupe dans les mains, ça va un peu mal. Il dépose donc les deux verres sur le meuble le plus proche et le plus stable aussi, puis, il peut reporter toute son attention sur elle, posant une main contre sa joue, la laissant descendre le long du cou, caressant cette peau douce, chose qu'il ne s'imaginait pas oser faire de si tôt, mais voilà, la vie est une bien drôle de chose. Les yeux brillants, il était sur le coup de chaque baiser. Déjà trois et il sent se désir en lui, de plus en plus envahissant, mais il faut savoir se comporter en gentleman. Pourtant, pourquoi retenir la passion, l'envie, le désir? Ce ne sont que des belles choses à vivre. Alors il décide de faire avec ses lèvres le trajet qu'il vient de faire avec sa main, mais à l'inverse. Déposant un baiser au creux du cou de la demoiselle, il en dépose d'autre contre son cou, remontant peu à peu jusqu'à lui en accorder au niveau du bas de sa mâchoire. Sa main remonte, il effleure ses lèvres avec son pouce et l'embrasse, pour la quatrième fois.


Dernière édition par Alexander R. Beckett le Lun 12 Avr - 18:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♣ 1ère Classe

avatar
Féminin messages : 93
█ Date d'inscription : 08/03/2010
█ Classe : 1ere classe
█ Emploi : Aucun
█ Situation : Célibataire
█ Photo d'identité :


Passeport~
♣ Topics: Ouvert ✔
♣ Vous pouvez m'appeler: Aurore
♣ Points membre:
59/1000  (59/1000)

MessageSujet: Re: Se qui se passe dans une cabine, reste dans une cabine [pv]   Lun 12 Avr - 18:42

Novalee admirait le paysage. Elle adorait la mer et le vent qui fouettait son visage. C'était une merveilleuse sensation de liberté qui l'arborait lorsqu'elle vivait cette sensation. Plus de première classe, plus de parents qui sont tous le temps sur votre dos, juste la liberté et la possibilité d'admirer un magnifique paysage qui se jouait devant la jeune femme. Pendant qu'elle avait fait le tour de l'appartement, Alexander avait lui remplit deux verres et lorsque la jeune femme se retourna pour s'approcher de lui, il lui tendit un verre qu'elle saisit et récita à haute voix la formule de politesse:

- A vous Monsieur Alexander Beckett, santé.

Avant d'en boire une gorgée et de continuer à faire le tour de l'appartement. Novalee adore la France et elle aime beaucoup tout ce qui se touche à la culture Française comme le bon vin ou encore le fromage qui sont des mets gourmants. C'est pour ça que lorsqu'elle est allée à Paris, elle a du radicalement arrêter de manger en revenant à Londres. Elle avait pris énormément de poids en Françe, à son plus grand malheur. La nourriture est tellement bonne et les chefs cuisiners sont plus qu'exellents surtout à Paris. Novalee adorait Paris, c'est une ville magnifique avec sa tour Eiffel et son Arc de Triomphe et ses Champs-Elisées.
Ce fut Novalee qui fit le premier pas en se jetant presque sur le jeune homme pour l'embrasser.
Ce fut un baiser beaucoup plus langoureux que celui avant le repas. Leurs langues entamaient une danse enflammée. Il y avait dans ce baiser quelque chose de totalement différent de l'autre. Novalee tient d'une main son verre de vin et d'un autre, à le bras entouré au cou du jeune homme. Ce dernier la rapproche de lui en descendant son bras le long de son dos. Le souffle manque à Novalee. Elle ne sait pas du tout combien de temps dura ce baiser mais elle dut y mettre fin, manquant s'étouffer si elle continuait. Elle déserra légèrement son étreinte de celle du jeune homme et avait le souffle saccadé, comme si elle manquait d'air.

Alexander ajouta qu'il n'avait finalement pas besoin de leurs verre et prit celui de Novalee pour le déposer sur la commode la plus procher. Puis il reporta son attention sur la jeune femme qui attendait patiemment que la suite vienne. Elle se mordait la lèvre lorsqu'il déposa sa main sur sa joue puis la laissant descendre le long de son cou.
Il décida par la suite de faire le chemin inverse avec ses lèvres. Novalee tendit le cou et en profita. Elle passa ses mains dans les cheveux de Alexander tandis qu'il parsemait son cou de baiser, arrivant au niveau de sa machoire. Puis le jeune homme embrassa de nouveau Novalee. C'était un baiser très passionnée et Novalee perdit rapidement pied et s'accrocha à lui comme si il était sa bouée de sauvetage. Leurs langues s'entremelaient dans une danse endiablée tandis qu'elle essayait tant bien que mal de retirer le noeud papillon du jeune homme avec ses mains. Ce n'est pas du plus pratique les yeux fermés.

       ______



Don't believe in your dreams.
The life is hard, so hard.
The heart of a woman is a sea of secrets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♣ 1ère Classe

avatar
Masculin messages : 98
█ Date de naissance : 12/03/1990
█ Date d'inscription : 14/03/2010
█ Age : 27
█ Classe : 1ère classe
█ Emploi : Étudiant
█ Situation : Fiancé
█ Pensées : Le seul moyen de résister à la tentation, c'est d'y céder
█ Photo d'identité :


Passeport~
♣ Topics: Ouvert ✔
♣ Vous pouvez m'appeler: Alex
♣ Points membre:
59/1000  (59/1000)

MessageSujet: Re: Se qui se passe dans une cabine, reste dans une cabine [pv]   Mar 13 Avr - 0:59

-À vous mademoiselle Novalee Von Lambert, santé.

Répéta-t-il à son tour. Cette petite phrase et cette gorgée de vin, alors que chacun fixait le regard de l'autre ne semblait plus que le prémisse de se qui suivit un peu plus tard. Passion, désir et envie, voilà trois éléments qui peuvent faire de la plus raisonnable des personnes, un être de pulsion, qui n'écoute plus la voie du bon sens. Est-ce que c'est se qui arrive à Alexander et Novalee? Allez savoir. En tout cas, jamais un truc pareil ne lui était arrivé auparavant et ça le gêne un peu rien que d'y penser. Habituellement, c'est toujours la même. Il fait la cour, la demoiselle finit par céder. Il demeure en contrôle, il va à son rythme et souvent, c'est lui qui pousse la demoiselle. Pourtant, en se moment, il y a quelque chose d'incontrôlable et il est le premier à reconnaître que s'il s'écoutait complétement... en fait, c'est de plus en plus se qui se passe.

Il aura suffit d'un baiser de la part de Novalee pour les replonger dans cette espèce d'attirance très forte. Déjà, le verre de vin semblait de trop dans cette histoire. D'ailleurs, il l'écarte et écarte celui de son invitée. Un autre baiser et cette fois, il s'emporte véritablement. Se qu'il cherche à sentir par delà la robe de la jeune femme, c'est sa peau qu'il devine douce. Un dos qui sera agréable à explorer. Et puis ses lèvres contre les siennes, leurs langues qui dansent ensemble comme si elle n'attendait plus que cela, sans oublier sentir cette main frôler ses cheveux monter d'un grand le désir. Une nouvelle embrassade et vers la fin, il sent que la pauvre essaie de le débarrasser de son nœud papillon, alors il se recule un peu, mais seulement pour le défaire et en profite aussi pour détacher le premier bouton de sa chemise. Si elle a fait ça, c'est qu'elle aussi à envie de toucher sa peau non? Alors il lui prend une main, qu'il attire près de ses lèvres pour y déposer un baiser. Puis doucement, il la retourne alors pour qu'elle soit dos à lui, probablement face au canapé et à la porte qui mène au balcon. Il dépose contre le cou de la jeune femme un autre baiser, puis un autre, passant sur son épaule droite, tandis qu'il défait le derrière de sa robe. Passant ensuite ses deux mains le long de ses épaules, il fait doucement glisser cette robe le long de ses bras et bientôt, elle se retrouve sur le sol, alors qu'il dépose des baisers au niveau de l'omoplate de la demoiselle. Se qu'il découvre alors c'est... la beauté. Pas une belle femme, non, la beauté, comme une entité, si tant est qu'elle existe.

De nouveau, il la retourne doucement, pour l'embrasser, un peu plus calmement, mais avec la même passion, ajouter à une certaine tendresse qui calme la fougue précédente, qui pourtant, n'est pas très loin. Il glisse ses mains le long des bras et les côtés du corps de la jeune femme, découvrant chaque parcelle de cette peau qu'il avait deviné douce. Oui, il craque pour elle, maintenant, il en est convaincu. Il murmure alors, presque bouche bée, les yeux brillants:


-Tu... tu es très belle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♣ 1ère Classe

avatar
Féminin messages : 93
█ Date d'inscription : 08/03/2010
█ Classe : 1ere classe
█ Emploi : Aucun
█ Situation : Célibataire
█ Photo d'identité :


Passeport~
♣ Topics: Ouvert ✔
♣ Vous pouvez m'appeler: Aurore
♣ Points membre:
59/1000  (59/1000)

MessageSujet: Re: Se qui se passe dans une cabine, reste dans une cabine [pv]   Mar 13 Avr - 16:08

Les sentiments de la jeune Novalee étaient très confus en cet instant. Elle ne savait pas vraiment trop quoi penser de ce qu'elle était en train de faire avec Alexander. Pour commencer, aucun homme n'avait eu la facilité de lui faire la cour si rapidement. Cela prenait des mois voir plus et elle n'avait pas l'habitude de cette rapidité que l'on retrouve entre nos deux protagonistes mais cela lui plaisait. De plus, Alexander était une ancienne conquête de sa petite soeur Katyleen et normalement entre soeur, on ne joue pas à ce genre de jeux. Mais pour une fois Novalee n'en avait rien à faire et ne se souciait de personne sauf de Alexander et d'elle-même. Elle se souciait de son bonheur... pour une fois.

Alors que Novalee essayait tant bien que mal de retirer son noeud papillon, Alexander se recula un peu d'elle et l'enleva lui-même, déboutonnant au passage le premier bouton de sa chemise. Par la suite, le jeune homme lui fera un baise main un peu plus passionné que celui que l'on pourrait vous faire en soirée et retourna la jeune femme qui se mot donc dos à Alexander. Tandis qu'il défait la robe de Novalee, il dépose des baisers au niveau de son cou puis de son épaule. Ce n'est que lorsque la robe tombera aux pieds de la jeune femme qu'il s'arrêtera au niveau de son homoplate.
Puis elle se retourne, faisant valser avec ses pieds sa robe près du canapé pour éviter de prendre les pieds devant et embrasse Alexander qui laisse glisser ses bras le long de ceux de Novalee, découvrant ainsi sa peau exposée à son regard. A son tour.
Lorsque le baiser prit fin, Alexander la regarda et lui dit qu'elle était très belle ce qui la fit rougir et détourner le regard. Enfin, elle se reprit et planta ses yeux dans les siens avant d'ajouter:

- Merci

Novalee inversa la tendance et lorsque ce baiser se termina, c'est à dire quand les deux jeunes gens n'avaient plus de souffle, elle baissa le regard et tira un peu sur la chemise de Alexander pour réussir à la faire sortir de son pantalon, puis déboutonna un à un les boutons de la chemise de Alexander. Enfin, elle posa ses mains sur les épaules de Alexander et fit lentement glisser la chemise au sol pour découvrir à son tour, l'ange qui se tenait devant elle.
Elle ne put s'empecher de murmurer un "oh mon Dieu" presque inaudible.
Dieu qu'il était beau. Novalee l'admira, les yeux brillants puis déposa un baiser sur son torse musclé avant de remonter et de prendre possession de sa bouche tout en baladant ses mains sur le corps de Alexander. Elle les descendit le long de ses bras, puis le long de son torse, profitant ainsi de la sensation qui lui était donnée de découvrir. Son coeur s'accéléra et elle se sentait comme dans un autre monde, comme si le monde dans lequel elle vivait n'existait pas. Quelle étrange mais agréable sensation. C'est sûr, Novalee craquait elle aussi pour le garçon qui était en face d'elle.

       ______



Don't believe in your dreams.
The life is hard, so hard.
The heart of a woman is a sea of secrets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♣ 1ère Classe

avatar
Masculin messages : 98
█ Date de naissance : 12/03/1990
█ Date d'inscription : 14/03/2010
█ Age : 27
█ Classe : 1ère classe
█ Emploi : Étudiant
█ Situation : Fiancé
█ Pensées : Le seul moyen de résister à la tentation, c'est d'y céder
█ Photo d'identité :


Passeport~
♣ Topics: Ouvert ✔
♣ Vous pouvez m'appeler: Alex
♣ Points membre:
59/1000  (59/1000)

MessageSujet: Re: Se qui se passe dans une cabine, reste dans une cabine [pv]   Mar 13 Avr - 16:41

Au moins, elle rougit lorsqu'il lui dit qu'elle était très belle et il le pense réellement. Cette fille a dû faire chavirer beaucoup de cœur. Qui aurait cru qu'après un baiser simple dans se salon, ils iraient si loin et pourtant, ils ne sont pas encore au bout du chemin. Elle le remercie, mais bien vite, elle se ressaisit également. Un autre baiser, qui ne cache plus de passion ou de désir pour l'autre, tandis qu'il caresse le dos de Novalee avec sa main et il n'a pas à se gêner maintenant, il peut profiter de cette peau douce et descendre vers le bas du dos de la jeune femme.

Il comprit que cette fois, c'était à son tour. Tandis qu'elle tire sur sa chemise, il fait un sourire complice et croise ses bras dans son dos, tirant sur les manches de son veston pour s'en débarrasser et voilà un autre vêtement qui se retrouve quelque part dans le salon. Puis, il enlève les deux bretelles qui étaient contre ses épaules et les fait descendre tandis qu'elle commence à glisser ses mains à l'intérieur de sa chemise. Il dépose un baiser contre son cou et détache ses boutons au niveau des manches. Elle a droit à un autre baiser au coin de ses lèvres tandis qu'elle découvre le haut de son corps, faisant glisser sa chemise. À défaut de comprendre se qu'elle murmure alors, il peut quand même voir par les yeux de la jeune femme qu'il est loin de la laisser indifférente. Deux personnes qui s'attirent l'une et l'autre, sans aucun doute. Il caresse brièvement sa joue et voit qu'elle n'a d'yeux que pour son corps qu'on qualifiera d'athlétique. Oui, Alexander n'est pas vraiment un première classe paresseux. Il fait beaucoup de sport et combiné à un gagnant à la loterie génétique, on peut voir le résultat que ça donne. Un brai charmeur à Londres, il en connu des femmes, autant qu'on peut le soupçonner, peut-être même plus.

Novalee se fait maintenant toute délicate envers lui, déposant un baiser contre son torse, avant de l'embrasser à nouveau, lui la serrant un peu plus contre elle. Ils étaient maintenant presque à peau contre peau, même si Novalee était encore couvert par un soutien-gorge ou un corset, comme beaucoup de femmes de cette époque ont. Il pouvait apprécier la sensation agréable des mains de la belle qui explorait son torse. Durant se baiser, il en profite pour avancer et l'appuyer légèrement contre le canapé. Pendant qu'elle s'attarde ainsi sur son torse, à son tour, il peut faire en sorte qu'ils soient à égalité en lui enlevant se qu'elle porte en haut du corps et c'est exactement se qu'il fait, avec une habilité qui laisse entendre qu'il en a certainement l'habitude. Puis, un autre baiser, eh oui encore, il ne se lasse pas du tout des lèvres de la jeune femme et de cette complicité quasi-immédiate qu'il ressent entre eux. Doucement, il se penche en avant et laissant une main posée dans le bas du dos de Novalee, il s'assure que tout doucement, elle se retrouve sur le canapé doré du salon et il étire d'ailleurs son autre bras pour enlever un petit oreiller qui était posé au bout du meuble et le lance quelque part, laissant échapper un petit rire qui devient un regard complice, tandis qu'une fois contre le canapé, il caresse le visage de la jeune femme et la regarde. Ce n'est pas tout à fait se à quoi il s'attendait se matin, mais ça lui convient. D'ailleurs, ses mains explorent le ventre plat et la poitrine de la jeune femme et il fait attention de ne pas trop s'appuyer contre elle, question de ne pas l'écraser. Un autre baiser sous la mâchoire de Novalee, près de son menton et il attend maintenant de voir se que la belle va faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♣ 1ère Classe

avatar
Féminin messages : 93
█ Date d'inscription : 08/03/2010
█ Classe : 1ere classe
█ Emploi : Aucun
█ Situation : Célibataire
█ Photo d'identité :


Passeport~
♣ Topics: Ouvert ✔
♣ Vous pouvez m'appeler: Aurore
♣ Points membre:
59/1000  (59/1000)

MessageSujet: Re: Se qui se passe dans une cabine, reste dans une cabine [pv]   Mar 13 Avr - 19:23

Ce qui se passe dans une cabine, reste dans une cabine... enfin pour le moment en tout cas. C'est comme ça que Novalee se retrouva presque nu, collée au jeune homme tandis que lui est torse nu mais qu'il lui reste encore son pantalon. Novalee va donc lui enlever sa chemise avec l'aide de Alexander puis la tendance va s'inverser.
Qui aurait pu penser qu'un baiser donné dans une salle du bateau allait conduire Alexander et Novalee à se retrouver dans cette situation au plus grand plaisir de nos jeunes adultes. Novalee se doutait bien que Alexander était un grand charmeur et elle se demandait bien si cela représentait quelque chose pour lui ou si elle n'était la que pour "divertir". Hélas, il fallait le dire, certains hommes l'avaient déjà pris pour une femme dont ils se servaient uniquement pour coucher. En tout cas pour elle, cela représentait un peu plus. Aussi, on ne pouvait pas vraiment dire qu'ils avaient une relation très développée. Certes, elle savait qu'il allait se marier et donc qu'il était fiancé à une Américaine et que dès qu'il poserait le pied sur le sol Américain, il s'occuperait de son futur mariage. A part cela, ils ne s'étaient pas parlés beaucoup de fois mais le contact était bien passé entre les deux personnes.

Tandis que Novalee était focalisée, occupée avec le torse de Alexander, celui-ci en profita pour lui retirer son corset et elle se retrouva donc collé à lui, sa poitrine nue contre son torse. Puis un autre baiser, Novalee ne s'en lasse pas. Tandis qu'ils s'embrassent, le jeune homme a une main sur le dos de Novalee, la couche délicatement sur le canapé doré du salon, pièce central de la pièce. Il va d'ailleurs s'assurer que rien ne puisse les gener en enlevant et en jetant quelque part dans la pièce un oreiller. Ce fut ensuite un regard complice qu'ils s'échangèrent alors que le jeune homme rigolait.
Novalee se retrouva donc couchée sur le canapé sous Alexander qui ne s'appuie pas trop sur la jeune femme. Elle passe ses bras autour de la taille de Alexander et carresse son dos tandis que ce dernier lui donne un baiser sous la machoire.

Et d'un coup, la jeune femme essaie de rouler sur le côté tout en faisant tourner Alexander pour se retrouver sur lui. Un sourire nait sur son visage. Elle ne trouve pas juste le fait qu'il ait encore son pantalon alors qu'elle, il ne lui reste qu'une dernière barrière. Elle va donc se pencher vers lui et l'embrasser puis se reculer et - avec des mains agiles- et avec l'aide de Alexander qui lève un peu son corps du canapé, retirer le pantalon qu'il porte. Par la suite, elle le jetera au milieu de la pièce comme sa robe, comme la chemise de Alexander, comme son corset. Elle remonta lentement vers le visage de Alexander, un petit sourire s'étirant sur ses lèvres et colla son bas-ventre contre le sien. Après tout, elle avait bien le droit de se laisser aller au désir et à la passion.

       ______



Don't believe in your dreams.
The life is hard, so hard.
The heart of a woman is a sea of secrets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♣ 1ère Classe

avatar
Masculin messages : 98
█ Date de naissance : 12/03/1990
█ Date d'inscription : 14/03/2010
█ Age : 27
█ Classe : 1ère classe
█ Emploi : Étudiant
█ Situation : Fiancé
█ Pensées : Le seul moyen de résister à la tentation, c'est d'y céder
█ Photo d'identité :


Passeport~
♣ Topics: Ouvert ✔
♣ Vous pouvez m'appeler: Alex
♣ Points membre:
59/1000  (59/1000)

MessageSujet: Re: Se qui se passe dans une cabine, reste dans une cabine [pv]   Mer 14 Avr - 2:12

Où peut bien mener une attirance et une passion si forte qu'après seulement un baiser, on veuille aller loin au point où ils en sont maintenant? Il ne le sait pas, ça ne lui est jamais arrivé et va chercher à comprendre d'ailleurs. Qu'est-ce qui les unie comme ça? La rejeter, pas du tout, c'est mal connaître Alexander, ou du moins, c'est mal connaître une facette. Oui, c'est vrai, il a collectionné des filles et il n'a pas toujours été très gentleman envers elle, mais il a déjà été amoureux aussi et on lui a déjà brisé le cœur, comme lui en a brisé d'autres par la suite. Il se promet d'être honnête envers lui-même et Novalee et d'essayer de comprendre, une fois l'extase passée se qui se passe ici dans cette cabine. Peut-être qu'elle le considère juste comme un amant passager, il a les même craintes qu'elle à cet égard. Pourtant, en se moment, ses considérations sont quand même bien loin de son esprit alors qu'il se perd dans un autre baiser avec elle et qu'il la déshabille presque complètement. Non, ses questions, il ne peut pas du tout y répondre maintenant, car il est comme qui dirait occupé.

Novalee essaie de le faire rouler et il laisse faire, sourire en coin. Alors comme ça, elle aime avoir le dessus? Il eut un petit sourire complice et amusé en la voyant faire. Une autre embrassade et il semble qu'il fait de plus en plus chaud dans cette pièce. Elle déboutonne le bouton de ses pantalons, les détache, il soulève le bas de son corps et elle lui fait le plaisir de lui enlever, ainsi que ses souliers et bas aussi. Elle remonte vers lui et cette fois, il montre clairement se désir qu'il l'habite. Celui de vivre un moment de passion complète avec elle. De faire l'amour alors que le soleil est presque à son zénith, dans cette cabine luxueuse qui lui sert d'appartement le temps de son séjour à bord. Il caresse sa chevelure durant le baiser et devinez quoi, à son tour, il la retourne. Un petit sourire coquin sur les lèvres, il descend le long du corps de Novalee, déposant un baiser au creux de son cou, contre un de ses seins, le haut de son ventre, un peu au-dessus du nombril, puis, tout juste à l'aube de son dernier vêtement, que ses deux mains agrippent. Il redresse alors le haut de son corps et le fait glisser le long des jambes de la belle, qui espérons le, s'est déjà débarrassée de ses escarpins, sinon, c'est maintenant qu'Alexander va lui aider.

Sentir leurs deux corps proches comme ça, c'est enivrant et il laisse le soin à la jeune femme, dont il est revenu embrasser les lèvres, de le dénuder complètement et si nécessaire, il l'aide dans cette tâche avec sa main libre. Il caresse son visage et la regarde, les yeux brillants. Et tandis qu'il caresse se visage qui frôle la perfection, ils ne font plus qu'un, l'osmose complète. La sensation que c'est... à chaque fois tellement bon, mais unique aussi. Ce n'est jamais pareil, du moins, à chaque fois qu'on change de partenaire, d'amante ou d'amoureuse, peu importe. Le jeune homme commence des mouvements de bassin qui ne visent qu'une chose, les rapprocher peu à peu du firmament, pour qu'ils aient cette impression qu'ils s'envolent ensemble. L'ivresse... Une de ses mains se serrent contre l'accoudoir tandis qu'il accélère le rythme, qu'il s'habitue à sa partenaire aussi. Les baisers sont pour lui des sources d'énergie. Le front contre celui de Novalee en tout temps, il se plait à l'embrasser, c'est bien certain. Bouche bée, il devine un souffle chaud s'échapper sa bouche. Mine de rien, il est en train de vivre un des moments les plus sensuels de sa jeune vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♣ 1ère Classe

avatar
Féminin messages : 93
█ Date d'inscription : 08/03/2010
█ Classe : 1ere classe
█ Emploi : Aucun
█ Situation : Célibataire
█ Photo d'identité :


Passeport~
♣ Topics: Ouvert ✔
♣ Vous pouvez m'appeler: Aurore
♣ Points membre:
59/1000  (59/1000)

MessageSujet: Re: Se qui se passe dans une cabine, reste dans une cabine [pv]   Mer 14 Avr - 18:35

Cela ne faisait que quelques jours que le RMS Titanic avait quitté le port direction l'Amérique et Novalee était déjà occupée dirons-nous. Les deux jeunes gens ne perdaient pas de temps, c'est le moins que l'on puisse dire. Mais que faire lorsque la passion qui est une émotion très forte et qui vainc la raison et le désir, l'envie d'avoir quelque chose, de pouvoir le posséder passent au dessus de votre raison. Si elle avait su qu'en montant sur ce bateau qui l'emmenait de force en Amérique - le dernier endroit ou elle voulait aller-, elle allait se retrouver dans la cabine d'un premier classe qu'elle appréciait, elle aurait peut-être fais moins de caprice que ce qu'elle avait fait. Car lorsque son père lui avait annonçé que toute la famille quitter Londres pour aller s'installer à New York, Novalee l'avait très mal pris, encore plus mal que sa petite soeur. Elle avait tout ses repères à Londres: le reste des membres de sa famille, ses amies, ses ennemies ( car elle en avait une tripotée) et la société, la vie à Londres. Là, elle partait pour l'inconnu, pour les Etats-Unis - pays qu'elle ne connaît absolument pas excepté de nom et dont elle ne connait que l'histoire de la Guerre de Secession. Mais maintenant, elle était prête et s'était faite à l'idée que sa nouvelle vie allait bientôt commencer... dès qu'elle poserait le pieds sur le sol Américain.

Mais pour l'instant, Novalee ne pensait pas à ça. Elle était plutôt occupée à retirer le pantalon et les chaussures de Alexander tandis que celui-ci la regarde et essaie tant bien que mal de l'aider à retirer son pantalon en soulevant son bas-ventre pour qu'elle puisse le faire glisser. Lorsque tous les deux se retrouvèrent au même niveau, c'est-à-dire, qu'ils ne leurs restent plus que leurs sous vêtements, Alexander retourne Novalee pour qu'elle se retrouve de nouveau sous lui. Novalee observe le sourire coquin qui se dessine sur les lèvres du jeune homme et l'embrasse un peu, posant ses mains sur ses joues. Par la suite, Alexander descends le long du corps de la jeune femme tandis qu'elle avait toujours ses mains sur son visage, ses cheveux. Elle n'avait jamais vécu ça de cette manière et Dieu que cela pouvait lui plaire. Alexander releva ensuite le haut de son corps et le fit glisser entre les jambes de la belle qui n'atendait plus qu'une seule chose. Ce n'était donc pas humain de la torturer ainsi.

Alexander remontera jusqu'au niveau du visage de la jeune femme pour l'embrasser tandis qu'elle enlève le dernier rempart qui permettra à Alexander d'être nu. Puis ce fut une multitude de sensations que Novalee ressentait. A chaque mouvement de bassin de Alexander, Novalee avait l'impression de perdre pied. Elle avait d'ailleurs enroulée ses jambes autour des hanches de Alexander. La jeune femme ne savait pas à quoi s'accrocher pour rester dans la réalité, elle ne savait pas vraiment ou poser ses mains. Le bonheur qu'elle ressentait en cet instant était tel qu'elle se croyait dans un univers parallèle. Ils ne formaient plus qu'un, leurs corps s'emboitant parfaitement. Novalee accrochait ses mains dans le dos du jeune homme, le griffant presque. Elles les passaient aussi dans les cheveux de Alexander qu'elle serrait fortement. Front contre front, ils s'embrassaient, leurs souffle saccadés s'entremellant parfaitement.

Ce fut l'apothéose, l'apogée du désir de la jeune femme qui se cambra encore plus sous les coups de Alexander. Elle serra encore plus ses jambes autour des hanches de Alexander. Faire l'amour en soi c'est bien, mais avec Alexander Beckett, c'est mieux. Elle n'avait jamais ressentie ce genre de sensations, c'était donc une découverte pour elle. Ce voyage en vallait le coup.

       ______



Don't believe in your dreams.
The life is hard, so hard.
The heart of a woman is a sea of secrets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♣ 1ère Classe

avatar
Masculin messages : 98
█ Date de naissance : 12/03/1990
█ Date d'inscription : 14/03/2010
█ Age : 27
█ Classe : 1ère classe
█ Emploi : Étudiant
█ Situation : Fiancé
█ Pensées : Le seul moyen de résister à la tentation, c'est d'y céder
█ Photo d'identité :


Passeport~
♣ Topics: Ouvert ✔
♣ Vous pouvez m'appeler: Alex
♣ Points membre:
59/1000  (59/1000)

MessageSujet: Re: Se qui se passe dans une cabine, reste dans une cabine [pv]   Mer 14 Avr - 19:13

Chacun faisait face à l'inconnu au bout de se trajet qui les mène de l'autre côté de l'Atlantique. Pour Novalee, ce sera le début d'une vie aussi nouvelle qu'étrangère, parmi des gens et un monde dont elle ne sait que très peu de choses. Pour Alexander, se sera le mariage et le début d'une nouvelle partie de sa vie. En se moment, il profite peut-être de ses derniers instants de liberté. Liberté, parce que selon lui, vivre dans le mensonge, ce n'est pas vivre librement. Ah, s'il était vraiment courageux, il laisserait tout tomber, mais il s'est inventé un sens du devoir pour justifier sa lâcheté.

Aucun regret, aucun soucis avec Novalee. Seulement un instant présent passionné. Pas d'avenir remplis d'incertitudes, pas de lourd passé dont il aimerait parfois se détacher. Seulement cet instant présent qui leur appartient pleinement et entièrement et c'est pour cela qu'il s'efforce de l'envoyer au septième ciel et de s'envoler avec elle. Chaque baiser lui redonne de l'énergie, mais c'est aussi un rappel de cette passion qui les unie. Fougueux, il ralentit le rythme, se fait plus doux, puis repart bientôt avec plus d'énergie. Bouche bée, fermant parfois les yeux, il ne cache pas tout le plaisir qu'il éprouve. Il faut l'avouer, c'était bon, très bon même. Il se serait levé se matin de bien meilleure humeur s'il avait su et déjà, il savait qu'il voudrait la revoir, encore et encore. Les jours étaient comptés maintenant.

Enfin, il s'envole avec elle et ensemble, ils touchent le ciel et il sent cette vague de plaisir, cet apothéose qui l'envahit complètement. Reposant sa tête près de l'épaule de Novalee, il était essoufflé, alors qu'il brise l'union qui les lie, mais reste contre elle, déposant un petit baiser contre son épaule. Il redresse ensuite pour voir dans ses yeux si elle a autant apprécié que lui ou non. Il fait un petit sourire alors que doucement, avec son pouce, il caresse la joue de cette jeune femme avec qui il vient de vivre un moment plutôt intense. Alors il l'embrasse, avec un peu moins de fougue que tout à l'heure, redevenu tendre, encore tout chaud à cause de se moment. Il faudrait bien qu'il dise quelque chose maintenant, mais quoi?


-J'ai adoré se moment avec toi. C'était... c'était vraiment bien.


Il lui fait un petit sourire et évite de se poser tout plein de questions. Est-ce qu'il l'aime? C'était certainement un des moments de passion les plus forts qu'il a vécu dans sa vie, mais peut-on vraiment tomber amoureux aussi rapidement? Et lui qui n'a jamais cru au coup de foudre. Pourtant, il va vouloir la revoir, passer du temps avec elle. Surtout, présentement, il n'a pas hâte qu'elle quitte sa chambre, même si tôt ou tard, il le faudra bien. Pourtant, il sait que sa sœur ne risque pas de le déranger avant quelques heures encore.

-Tu sais, je peux rester comme ça encore longtemps, mais tu préférais peut-être que j'aille te chercher un peignoir.


Il dit cela avec un petit sourire en coin. Disons que ce n'est pas lui qui va se plaindre de la belle nudité de Novalee, qui est certainement une des plus belles filles qu'il a vu dans sa vie, surtout dans tout ses états, car il faut l'avouer, avec les belles robes amples, tout le monde se ressemble un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♣ 1ère Classe

avatar
Féminin messages : 93
█ Date d'inscription : 08/03/2010
█ Classe : 1ere classe
█ Emploi : Aucun
█ Situation : Célibataire
█ Photo d'identité :


Passeport~
♣ Topics: Ouvert ✔
♣ Vous pouvez m'appeler: Aurore
♣ Points membre:
59/1000  (59/1000)

MessageSujet: Re: Se qui se passe dans une cabine, reste dans une cabine [pv]   Mer 14 Avr - 20:02

Faire l'amour avec Alexander sur son canapé doré dans sa cabine était un moment que Novalee ne pourrait se sortir de la tête. A partir de maintenant, elle savait parfaitement qu'elle allait compter les jours jusqu'à l'arrivée du bateau en Amérique. Car la jeune Novalee comptait bien revoir Alexander, espérant que ce dernier ressentait la même chose. Amoureuse? Elle ne le sait pas vraiment, ses sentiments sont flous. C'est une personne qu'elle apprécie énormément mais elle ne pense pas être tombée amoureuse au bout de quelqus jours. Après, elle peut très bien se tromper. Seul le temps nous le dira. En attendant, elle profite de cet instant présent tandis qu'elle atteint le septième ciel avec Alexander. Elle s'accroche à lui comme si il était sa bouée de sauvetage. Et c'est ainsi qu'elle atteint le nirvana. Son coeur ratta un battement. Doucement, Alexander ralentis la cadence avant de se retirer totalement de Novalee puis pose ses lèvres sur son épaule nue. Novalee à le souffle court et lorsque Alexander se relève pour voir si Novalee a autant apprecié que lui, elle lui fit un grand sourire qui signifiait tout pour elle.
La réplique de Alexander fit sourire Novalee qui ajouta:

- Moi aussi. C'était parfait.

Puis elle prit la main de Alexander et l'embrassa tendrement sur sa paume. Puis il lui demanda si elle voulait qu'il aille chercher un peignoir. Cette petite attention la fit sourire et elle secoua la tête de gauche à droite:

- Non merci, je suis très bien comme ça.

Elle était bien comme ça, nue et collée contre cet homme. Elle ne voulait pas que ce moment termine mais il fallait bien que cela arrive un jour. Elle allait lui dire qu'il faut qu'elle retourne à sa cabine puis à contre-coeur, elle se leverait et essaierait de se rahbiller sans l'aide d'une femme de chambre, chose plutôt difficile surtout quand on porte un corset. Elle se ferait un chignon rapide et sortirait de la chambre non sans avoir embrassé une dernière fois Alexander auparavent. Ensuite, elle irait se détendre à la piscine ou prendre un bain dans sa cabine avant de se préparer pour le repas du soir. Mais pour l'instant, elle reste ici, préférant profiter ainsi de cet instant et ne se souciant pas des conséquences de ses actes car si quelqu'un l'apprends, ils vont tous les deux déguster.
Mais Novalee se posait quand même une question. Est-ce qu'elle devait la poser? Elle ne voulait pas gacher ce moment et savoir réellement ce qu'il pensait mais d'un autre côté, elle était tiraillée par sa curiosité qui lui jouait parfois de mauvais tours. Malgré tout, Novalee ne bougea pas, elle ne regardait pas Alexander. Elle regardait plutôt dans le vide:

- Alexander ?

       ______



Don't believe in your dreams.
The life is hard, so hard.
The heart of a woman is a sea of secrets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♣ 1ère Classe

avatar
Masculin messages : 98
█ Date de naissance : 12/03/1990
█ Date d'inscription : 14/03/2010
█ Age : 27
█ Classe : 1ère classe
█ Emploi : Étudiant
█ Situation : Fiancé
█ Pensées : Le seul moyen de résister à la tentation, c'est d'y céder
█ Photo d'identité :


Passeport~
♣ Topics: Ouvert ✔
♣ Vous pouvez m'appeler: Alex
♣ Points membre:
59/1000  (59/1000)

MessageSujet: Re: Se qui se passe dans une cabine, reste dans une cabine [pv]   Mer 14 Avr - 20:15

"C'était parfait". Tout homme voudrait entendre cela venant d'une fille comme Novalee Von Lambert et lui, Alexander William Beckett, y eut droit. Il avait été parfait. Non non, ils avaient été parfaits. Doux, tendre, quand même fougueux et passionnés une fois lancé. Pourtant, quelque chose lui dit que la prochaine fois serait encore meilleure. Ils seraient chacun plus sûr d'eux. En tout cas, lui, il serait un peu plus sûr de lui. C'était quand même sa première fois avec elle et il ne prétend pas tout connaître d'elle, même si maintenant, ils se connaissent beaucoup plus dirons. Hier, il n'était qu'un homme à qui elle se confiait. Maintenant, il était certainement un amant, même si cette situation en sera peut-être pas permanente. Souriante, il ne pouvait rêver de mieux que cette perfection qu'elle accordait à leur moment.

Délicate, elle prend sa main et l'apporte à ses lèvres, y déposant un baiser. Un geste tendre et affectueux après cette tempête d'émotions, de baisers, de caresses et d'apothéose ultime. Il lui offre alors un peignoir, mais elle décline poliment, disant qu'elle est bien comme cela et ça tombe bien, lui aussi, il est bien ainsi, à doucement caresser la joue de la jeune femme, à pouvoir la contempler, la regarder dans les yeux. Seul, en paix avec lui-même et avec elle aussi. Un moment d'apaisement, d'égarement même. Il était d'ailleurs aussi pensif qu'elle. Se qu'il venait de faire avec la jeune femme était interdit, du moins, socialement. Sa sœur, Merry, l'accompagne d'ailleurs pour avoir un œil sur lui et même si elle ne prend pas sa mission très au sérieux, il est certain qu'elle le réprimandera si ça devient trop voyant. Il ne peut quand même pas faire honte à son nom et sa famille. Imaginez le scandale, si à son arrivée à New-York, tout le monde sait déjà qu'Alexander, tout juste fiancé, a eu une aventure avec une belle Anglaise à bord du Titanic. Les Rockfeller annuleraient le mariage et la disgrâce serait sur son nom. Même en étant prudent, il pourra certainement continuer à voir Novalee sur le navire. Suffit simplement d'être discret. Plongé dans ses pensées, Novalee l'en sort il la regarde dans les yeux, un petit sourire en coin. Elle peut poser toute les questions qu'elle veut, il est plutôt de bonne humeur en se moment, aller savoir pourquoi...


-Oui Novalee?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♣ 1ère Classe

avatar
Féminin messages : 93
█ Date d'inscription : 08/03/2010
█ Classe : 1ere classe
█ Emploi : Aucun
█ Situation : Célibataire
█ Photo d'identité :


Passeport~
♣ Topics: Ouvert ✔
♣ Vous pouvez m'appeler: Aurore
♣ Points membre:
59/1000  (59/1000)

MessageSujet: Re: Se qui se passe dans une cabine, reste dans une cabine [pv]   Jeu 15 Avr - 0:27

C'était parfait. Lorsque Novalee avait prononcée cette phrase, elle le pensait vraiment. Et c'était d'ailleurs la première fois qu'elle disait ça à un garçon après avoir fait l'amour. En cet instant, elle se sentait bien. Comment allait évoluer leur relation ? C'était ce qu'elle ignorait et aussi ce qui lui faisait peur à la fois. Et dire que la veille seulement, elle le considérait comme un confident, ne s'imaginant sûrement pas que leur relation aurait évoluée dans ce sens. Mais cela lui plaisait. A présent, elle ne le considérait plus comme un confident mais plutôt comme un amant.
Si quelqu'un venait à l'apprendre excepté la soeur de Novalee et celle de Alexander, cela pourrait avoir de mauvaises répercussions surtout pour Alexander en réalité. Que direz t-on de Novalee si ce n'est qu'elle se ferait un peu traitée de tous les noms par la haute société ? Elle passerait au dessus, elle ne s'est jamais réellement souciée de ce que les gens pensaient d'elle. Elle aime faire ce qu'elle veut, se tenir come elle veut même si ce n'est pas une tenue digne d'une première classe. Quoique, il y a quelque chose chez elle de classe, qui montre par exemple qu'elle ne se melera jamais aux troisièmes classes par exemple. Pour Alexander, cela serait pire: son mariage serait sûrement annulé et dès que l'on entendrait le nom Beckett, on penserait tout de suite au fils qui a fait honte à la famille en ayant une liaison avec une femme à bord du Titanic alors qu'il était fiancé avec une Américaine. Si c'était un risque à prendre... ils peuveut très bien arriver à rester discrets.

Novalee se releva sur l'un de ses coudes et regarda Alexander, l'air plus sèvere tout d'un coup. Elle se mordait la lèvre inférieure, une vielle habitude qu'elle avait prise de sa mère qui faisait la même chose lorsqu'elle était mal à l'aise:

- Qu'est-ce que cela représente pour toi ?

Ca y est, elle avait posée la seule question qui lui occupait l'esprit. Au moins, elle serait fixée par la suite. Elle attendait impatiemment la réponse de Alexander et se demandant aussi comme il allait réagir par rapport à sa question.

       ______



Don't believe in your dreams.
The life is hard, so hard.
The heart of a woman is a sea of secrets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♣ 1ère Classe

avatar
Masculin messages : 98
█ Date de naissance : 12/03/1990
█ Date d'inscription : 14/03/2010
█ Age : 27
█ Classe : 1ère classe
█ Emploi : Étudiant
█ Situation : Fiancé
█ Pensées : Le seul moyen de résister à la tentation, c'est d'y céder
█ Photo d'identité :


Passeport~
♣ Topics: Ouvert ✔
♣ Vous pouvez m'appeler: Alex
♣ Points membre:
59/1000  (59/1000)

MessageSujet: Re: Se qui se passe dans une cabine, reste dans une cabine [pv]   Jeu 15 Avr - 0:44

Alexander redresse le haut de son corps, pensant que Novalee voulait se lever. Il était le temps d'éclaircir certaines zones d'ombre semble-t-il. Il s'écarte un peu d'elle et s'assoit à ses côtés. La question qu'elle pose n'est pas évidente à répondre. Il se flatte au niveau de la nuque avec la main et la regarde. Comment lui expliquer sans lui faire peur ou passer pour un type tomber follement amoureux, se qu'il n'est pas, qu'il veut la revoir, qu'il en avait envi, mais pas seulement pour la conquérir et l'accrocher à un tableau. Pour lui, autant c'est du sérieux, autant il sait que leur relation ne pourra ni ne peut se faire savoir. Si Novalee a un avenir, il n'est sûrement pas avec lui et c'est bien se qui est triste.

-Tu me poses toute une question... Qu'est-ce ça représente? Une passion, intense. Un désir que je ne soupçonnais même pas. Tu dois sans doute t'imaginer que... je t'ai embrassé et après, je t'ai emmené ici uniquement pour qu'on couche ensemble. Je ne sais pas si ta sœur t'a parlé de moi où de ma réputation... Pourtant, je vais être franc avec toi. Je sais que je suis fiancé et que tu n'as rien à gagner de cette relation mais... moi, j'ai aimé se qui s'est passé ici, je ne regrette rien et j'aimerais qu'on se revoit, mais si tu ne veux pas, ça va, je comprendrais.

Il la regardait en parlant, mais une fois terminé, il détourne le regard et observe plutôt le sol, silencieux et pensif. Disons qu'Alexander n'a pas l'habitude de parler sincèrement, mais il l'avait déjà fait avec Novalee et s'en sentait à nouveau capable. Dans se salon, il avait été sincère, le baiser l'avait été tout autant, alors autant continuer à l'être. Il se dit que si elle préfère ne plus le voir, il comprendrait. Ce n'est pas toutes les femmes qui voudraient prendre le risque et puis elle sait comme lui qu'une fois le voyage complété, ils reprendront le cours de leur vie et cette aventure ne sera plus qu'un souvenir, un secret même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♣ 1ère Classe

avatar
Féminin messages : 93
█ Date d'inscription : 08/03/2010
█ Classe : 1ere classe
█ Emploi : Aucun
█ Situation : Célibataire
█ Photo d'identité :


Passeport~
♣ Topics: Ouvert ✔
♣ Vous pouvez m'appeler: Aurore
♣ Points membre:
59/1000  (59/1000)

MessageSujet: Re: Se qui se passe dans une cabine, reste dans une cabine [pv]   Jeu 15 Avr - 1:31

Lorsque Novalee se releva sur un coude, Alexander crut qu'elle allait se lever et donc leva le haut de son corps pour par la suite s'asseoir à ses côtés afin d'éclaircir certains points qui méritaient d'être parler. Et les deux jeunes gens étaient bien sur la même longueur d'onde ce qui la rassura. Comment avoir envie d'être avec une personne, de vouloir passer du temps avec elle sans pour autant être amoureux ? On pourrait donc qualifier leur relation d'ambigue et malgré tout très spéciale. Quand à sa soeur, elle ne lui avait pas trop parlée d'Alexander étant donné que lorsque Katyleen était sortie avec le garçon, les deux soeurs étaient en froid et ne se parlaient pas trop. Bien sûr, elles s'étaient rattrapées par la suite mais n'avaient pas aborder le sujet de Beckett.
A la fin de son monologue, Alexander détourne le regard pour le poser au sol tandis que Novalee réfléchissait elle à ce qu'elle allait répondre en le fixant. Elle ne détourna pas le regard tandis que Alexander avait toujours les yeux fixés au sol. Elle décida qu'il était temps de prendre la parole, ne voulant pas trop le laisser dans le doute d'une suite ou pas entre eux:

- Je pense que je serai assez folle de refuser de continuer cette relation. Profitons du temps qu'il nous reste sur ce paquebot avant de poser le pied sur le sol Américain.
Ma soeur m'a tellement peu parlée de toi que je ne savais pas réellement à quoi m'attendre après ça. Je voulais juste être sûr que nous étions bien sur la longueur d'onde, ce qui est le cas. Alors continuons et nous verrons bien ou cela nous mènera.


Elle savait très bien ou cela allait les mener: tout allait s'arrêter à la fin du voyage et cela ne serait qu'un beau souvenir qu'ils ne pourraient oublier. Mais c'est ce qui allait se passer. Chacun a des engagements de son côté et on ne peut se dresser contre sa famille ou encore lui faire déshonneur lorsqu'on porte le nom Beckett ou VonLambert. Ce qui va se passer par la suite restera dans leurs mémoires et seulement dans leurs mémoires. Personne ne va être au courant et cela se passera sûrement très bien. Novalee comptait bien mettre sa soeur au courant, espérant que celle-ci réagisse bien mais il ne devrait pas avoir de problème et peut-être que Alexander en fera de même.
Novalee embrassa Alexander comme pour sceller un pacte entre les deux jeunes adultes. C'était le début d'une belle passion entre Alexander Beckett et Novalee VonLambert.

       ______



Don't believe in your dreams.
The life is hard, so hard.
The heart of a woman is a sea of secrets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♣ 1ère Classe

avatar
Masculin messages : 98
█ Date de naissance : 12/03/1990
█ Date d'inscription : 14/03/2010
█ Age : 27
█ Classe : 1ère classe
█ Emploi : Étudiant
█ Situation : Fiancé
█ Pensées : Le seul moyen de résister à la tentation, c'est d'y céder
█ Photo d'identité :


Passeport~
♣ Topics: Ouvert ✔
♣ Vous pouvez m'appeler: Alex
♣ Points membre:
59/1000  (59/1000)

MessageSujet: Re: Se qui se passe dans une cabine, reste dans une cabine [pv]   Jeu 15 Avr - 1:52

Il espérait, fortement et sincérement, qu'elle ne lui annonce que cette fois serait la seule. Bien sûr, il n'en aurait pas eu le cœur brisé, mais il aurait certainement été déçu et d'une certaine façon, blessé. Quand elle reprend la parole, il tourne la tête vers elle et la regarde dans les yeux. Dès les premiers mots, il ne sait pas trop pourquoi, mais il était déjà soulagé. Il voyait aussi dans son regard qu'elle désirait probablement les mêmes choses que lui à certains égards. Elle parle du profiter du temps qu'il leur reste et il ne pouvait qu'acquiescer à cela. Elle avoue quand même ne pas trop savoir se qui s'est passé avec sa sœur et il faut l'avouer d'emblée, il ne s'est pas passer grand chose avec la jeune femme. Ils sont sur la même longueur d'onde et alors, tout va pour le mieux. Il a tout juste le temps de se tourner vers elle, qu'elle l'embrasse, comme si un accord était conclu, mais aussi, ils peuvent reprendre les gestes intimes sans craindre que tout s'arrête trop vite. Ils savent maintenant la limite. Quand ils seront rentrés, ils savent aussi qu'ils devront être discret et que même s'il y a certainement une passion qui les lie, il est inutile d'attendre les "je t'aime", les deux étant plus réaliste qu'idéaliste.

Caressant son visage, complétant le baiser, il la regarde doucement et fait un petit sourire satisfait alors qu'il la regarde, voyant que maintenant, tout est beau, tout est parfait, il n'y a plus vraiment de soucis à l'horizon. S'il le savait, il lui dirait qu'il vaudrait mieux que personne ne soit au courant, pas même sa sœur, tout comme lui préfère ne pas le dire à la sienne. Moins de personne sauront, mieux ce sera. Il prend la main de la jeune femme et à son tour, il y dépose un baiser sur la paume, toujours avec se petit sourire en coin, maintenant complice.


-Ma sœur ne devrait pas rentrer avant seize ou dix-sept heures, se qui nous laisse beaucoup de temps ensemble... Est-ce que tu as déjà passé tout un après-midi à faire l'amour?


Pour lui, ça serait une première, pour se qui est d'un après-midi en tout cas, parce qu'il a déjà connu des nuits assez longues et agréables. Vous savez, quand on est jeune et fougueux, de quoi on est capable... Et oui, maintenant qu'il n'y a pas de nuage à l'horizon, il a bien envi d'assumer sa liaison, de l'assumer totalement et puis de passer du bon temps en excellente compagnie. Il y a la chambre, il y a le bain, il y a le balcon même. La limite est sans aucun doute leur imagination. Sans oublier le champagne et le vin qui n'attend qu'eux. Cette croisière vient de prendre une tout autre tournure. Peut-être qu'un jour on écrira un livre sur ses Roméo et Juliette contemporains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♣ 1ère Classe

avatar
Féminin messages : 93
█ Date d'inscription : 08/03/2010
█ Classe : 1ere classe
█ Emploi : Aucun
█ Situation : Célibataire
█ Photo d'identité :


Passeport~
♣ Topics: Ouvert ✔
♣ Vous pouvez m'appeler: Aurore
♣ Points membre:
59/1000  (59/1000)

MessageSujet: Re: Se qui se passe dans une cabine, reste dans une cabine [pv]   Jeu 15 Avr - 2:24

Ils allaient donc tous les deux dans le même sens et ce fut un soulagement pour Novalee qui espérait que cela se passe comme ça. Pour une fois que la vie lui souriait, elle n'allait pas s'en pleindre. Sa soeur ne lui avait pas vraiment parlée de Alexander. La seule chose qu'elle avait su était quand leur histoire avait commencé et quand elle s'était terminée. Cette complicitée perdue, cette complicitée qu'elle comptait bien regagner et profiter justement du voyage pour passer du temps avec sa petite soeur. C'était l'une des personnes les plus importantes aux yeux de Novalee. Elle ne pouvait vivre sans elle et les quelques moments ou elles se disputaient était un déchirement pour Novalee. Malgré leurs caractères opposées, elles arrivaient à bien s'entendre, se complétant l'une et l'autre.
Alexander eu a peine le temps de tourner la tête vers elle qu'elle l'embrassa comme pour sceller leur pacte. Ce fut un baiser qui permit aussi de reprendre ou ils en étaient avant que la discuttion ne s'entame entre eux deux. Un sourire satisfait s'étira d'ailleurs sur le visage de Alexander qui déposa un baiser sur la paume de la jeune femme. Elle lui fit un regard complice avant que la réplique du jeune homme ne la fasse rigoler.
C'est donc avec un sourire coquin sur les lèvres que Novalee lui répondit:

- Non, mais cela pourrait être une expérience formidable.

Elle haussa un sourcil et se leva du canapé avant de tendre sa main à celle de Alexander. Non, pas sur le canapé. Non pas qu'il ne soit pas confortable mais il n'est pas vraiment spacieu dirons-nous et puis la jeune femme avait envie d'essayer autre chose. Elle attendit donc qu'Alexander se lève avant d'ajouter, un air taquin sur son visage et comme si elle le suppliait d'accepter:

- Mais pas sur le canapé. Je suis sûr que l'on peut-être beaucoup plus inventif.

Elle n'avait jamais vécu une après-midi entière d'amour mais elle comptait bien en profiter un maximum. Elle avait passée de bonnes nuits en compagnie de ses anciens compagnons et encore, elle ne le faisait qu'une fois, s'endormant toujours par la suite. Ce fut donc de bonne augure qu'elle se laissa aller pour une fois et profita de son après-midi. C'était donc, en cet instant, le sourire aux lèvres qu'elle regardait Alexander.

       ______



Don't believe in your dreams.
The life is hard, so hard.
The heart of a woman is a sea of secrets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♣ 1ère Classe

avatar
Masculin messages : 98
█ Date de naissance : 12/03/1990
█ Date d'inscription : 14/03/2010
█ Age : 27
█ Classe : 1ère classe
█ Emploi : Étudiant
█ Situation : Fiancé
█ Pensées : Le seul moyen de résister à la tentation, c'est d'y céder
█ Photo d'identité :


Passeport~
♣ Topics: Ouvert ✔
♣ Vous pouvez m'appeler: Alex
♣ Points membre:
59/1000  (59/1000)

MessageSujet: Re: Se qui se passe dans une cabine, reste dans une cabine [pv]   Jeu 15 Avr - 3:57

Les amants pouvaient maintenant s'apprécier, se cajoler sans crainte. Se qu'Alexander était content. Il se doutait de passer du bon temps à bord du Titanic, mais de trouver quelqu'un d'aussi attirant, passionné, avec qui il pouvait déjà entamer une relation qu'on dira aussi fougueuse qu'intense, une amante en somme, il n'avait jamais espéré un truc pareil. Elle fait un sourire coquin et ça tombe bien, lui aussi a un sourire semblable. Disons qu'il a très hâte de renouer avec elle, mais chaque chose en son temps quand même.

Il lui prend la main et se lève, caressant ensuite doucement le bras de Novalee tandis qu'elle dit qu'ils pourraient être plus inventifs que le canapé. Il eut un rire amusé. Alors dans se cas, le lit est bien trop classique pour eux. Il regarde brièvement tout autour, comme s'il cherchait le prochain endroit de leurs ébats, puis il reporte son attention sur la jeune femme à qui il fait un beau sourire, l'attirant avec elle en lui prenant la main tandis qu'elle parle.


-Eh bien, voyons voir... Je nous vois bien prendre un bain pour se détendre un peu, avancer un peu plus la bouteille qu'on a entamé et puis après... on verra. À moins que tu craques tout de suite pour moi. Moi, je peux être sage un peu et puis, il ne faut pas abuser des bonnes choses.


Il l'entraînait dans la salle de bain et une fois qu'ils y sont, il la rapproche complètement de lui et l'embrasse, assez passionnément, mais pas trop quand même, ne voulant pas abuser des bonnes choses justement. Alexander se faisait joueur, coquin et en complétant doucement le baiser, il murmure à l'oreille de Novalee:


-Bouges pas, je reviens.

Il retourne rapido au salon et le voir y aller, en tenue d'Adam doit être un petit spectacle en soi. En tout cas, il retrouve leurs deux coupes, mais ça irait mieux les transporter si elles sont vides. Alors il s'enfile rapidement chaque coupe, puis attrape la bouteilles, les deux coupes dans l'autre main et se dépêche de retourner dans la salle de bain, où Novalee a déjà commencé à faire coulé l'eau de la baignoire. Un autre baiser au coin de ses lèvres et il leur sert à chacun une nouvelle coupe.

-À se voyage qui s'annonce fabuleux.

*Grâce à toi* C'est se que son regard dit pour lui. Il jette un œil à la baignoire qui se remplie rapidement et à force de la regarder, il pourrait presque l'oublier, alors il dépose sa coupe et se dépêche de ferme les robinets pour éviter tout débordement. L'eau semblait assez chaude, mais pas trop quand même. Une merveille se navire quand on y songe. Ils s'installent donc dans le bain, sa coupe en main, bientôt rejoint par la jeune femme qui se colle contre lui et il en profite pour déposer un baise contre son épaule.

-Parles moi un peu de toi Novalee. De se que tu aimes, de se que tu n'aimes pas. Eh, tu peux même me dire se qui te plait chez un homme et même si je n'ai sûrement pas toutes les qualités, ça me vexera pas, t'inquiètes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♣ 1ère Classe

avatar
Féminin messages : 93
█ Date d'inscription : 08/03/2010
█ Classe : 1ere classe
█ Emploi : Aucun
█ Situation : Célibataire
█ Photo d'identité :


Passeport~
♣ Topics: Ouvert ✔
♣ Vous pouvez m'appeler: Aurore
♣ Points membre:
59/1000  (59/1000)

MessageSujet: Re: Se qui se passe dans une cabine, reste dans une cabine [pv]   Jeu 15 Avr - 17:54

La bagnoire ? Elle n'e l'avait jamais fait ailleurs que dans un lit. Le canapé avait déjà était une belle expérience et maintenant ils allaient tester la baignoire. Décidément, cette après-midi s'annoncait riche en émotions. Alexander rigola lorsque la jeune femme lui annonça que ils pouvaient être beaucoup plus inventifs. Ainsi, il avait proposé la baignoire dans la salle de bain pour se détendre et aussi vider la bouteille qu'il avait ouvert. Elle acquiesca, un sourire étirant ses lèvres. Comme si Novalee ne pouvait pas se tenir. Elle haussa un sourcil et lui répondit:

- Je me tiendrai tranquille.

Alexander entraîna Novalee dans la salle de bain et arrivée dans la pièce assez spacieuse, il se rapprocha d'ellet l'embrassa, la jeune femme sentant qu'il y avait une certaine retenue dans ce baiser. Sûrement pour ne pas en abuser justement et ainsi remettre à plus tard ce qu'ils ne feraient pas maintenant. Après ce baiser, Alexander murmura à l'oreille de Novalee de ne pas bouger qu'il revenait. C'est donc nu qu'il quitta la pièce, laissant une Novalee complètement bouche bée près de la baignoire. Elle admirait, après tout pourquoi s'en priver ?
Elle mit un certain moment à se rendre compte qu'elle était au milieu de la pièce, la bouche ouverte comme une débile et que peut-être il fallait qu'elle bouge. Tandis qu'Alexander allait chercher la bouteille et les verres, Novalee se pencha pour ouvrir les robinets afin de remplir le bain d'eau.
Alexander revint avec les deux coupes vides ce qui intrigua Novalee et la bouteille qu'il tenait dans l'autre main. La jeune femme s'approcha de lui et ils s'embrassèrent au coin des lèvres puis il la servit tandis qu'elle s'asseyait sur le rebord de la baignoire:

- Je croyais que nos coupes étaient pleines, non ?

Elle le gratifia d'un sourire complice et le remercia alors qu'il venait de remplir son verre. Ils trinquèrent, Alexander ajoutant " A ce voyage qui s'annonce fabuleux" et Novalee répliquant:

- A ce voyage et à nous.

Puis, elle but une gorgée. Sentir l'alcool glisser le long de sa trachée lui faisait le plus grand bien. Elle aimait bien boire de temps en temps un verre, ou deux, ou carrément la bouteille. Alexander et Novalee se regardent pendant un petit moment, oubliant complètement que la baignoire était en train de se remplir. Ce fut le jeune homme qui réagit en premier en posant sa coupe et en fermant les robinets d'eau. Alexander s'installe en premier dans le bain suivi de Novalee, sa coupe à la main qui se colle contre lui.
De quelle manière elle allait répondre à sa question? Ce n'était pas une fille très difficile et elle aimait beaucoup de choses dans la vie.

- Je ne suis pas quelqu'un de difficile. J'aime beaucoup la lecture notamment Shakespeare ou encore certains auteurs Français comme Alphonse Daudet. J'aime aussi sortir, découvrir de nouvelles choses, de nouveaux endroits.
Je ne sais pas vraiment quoi dire, il y a tellement de choses que j'aime. Les soirées mondaines ne m'attirent pas trop mais parents obligent. Passer votre soirée à saluer des personnes que vos parents vous présentent, très peu pour moi. Je préfère lorsqu'on est en petit comité, avec vos amies les plus proches. C'est bien plus agréable.
Pour qu'un homme me plaise, il fait qu'il ait un certain charme qui m'attire et qu'il me fasse rire. Après, j'aime apprendre donc si il a une culture générale développée, je ne vais pas m'en plaindre. Après, il y aussi la classe sociale qui fait que je me dois d'épouser un homme qui a de l'argent, beaucoup d'argent même.


Elle poussa un petit soupir et retourna la question à Alexander puis porta sa coupe à ses lèvres avant d'en boire une gorgée et de planter son regard dans celui de Alexander, attendant sa réponse.

       ______



Don't believe in your dreams.
The life is hard, so hard.
The heart of a woman is a sea of secrets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♣ 1ère Classe

avatar
Masculin messages : 98
█ Date de naissance : 12/03/1990
█ Date d'inscription : 14/03/2010
█ Age : 27
█ Classe : 1ère classe
█ Emploi : Étudiant
█ Situation : Fiancé
█ Pensées : Le seul moyen de résister à la tentation, c'est d'y céder
█ Photo d'identité :


Passeport~
♣ Topics: Ouvert ✔
♣ Vous pouvez m'appeler: Alex
♣ Points membre:
59/1000  (59/1000)

MessageSujet: Re: Se qui se passe dans une cabine, reste dans une cabine [pv]   Jeu 15 Avr - 18:22

Il aime bien faire de l'humour et être un peu joueur dans des moments comme ceux-là. Il mettait donc en garde Novalee contre son charme irrésistible. D'ailleurs, elle en avait eu la preuve il y a à peine quelques instants. L'entraînant dans la salle de bain, il la laisse ensuite seul et c'est bien dommage qu'il manqua la bouche bée de Novalee, mais ce n'est pas bien grave. Plutôt observatrice, elle remarque les coupes vides et il leur jette un petit coup d'oeil, haussant des épaules.

-Si, elles l'étaient. T'inquiètes pas, j'ai pas gaspillé le vin, j'ai bu le contenu des coupes, ça allait mieux pour les transporter, mais je vais les remplir à nouveau, ne t'inquiètes pas.

Et c'est d'ailleurs se qu'il fait dans l'instant qui suit et elle restait toute souriante avec lui et de son côté, il ne pouvait pas faire autrement que de sourire aussi. Pas toujours à pleine dents, plutôt discrètement, mais assez complice. S'il porte un toast au voyage, Novalee fait de même, mais elle ajoute aussi "à nous", alors il répète lui aussi "à nous", avant de prendre une gorgée, la regardant. Et oui, ensuite, il la regarde. Tout son corps, ses yeux, ses lèvres. Se qu'il a désiré et déjà possédé l'espace d'un instant de passion. À nouveau, le désir se fait sentir et il ne cache pas le moins du monde le fait qu'il la trouve très belle. Bien sûr, la beauté n'est pas que sa seule qualité. Ils s'installent donc ensuite dans la baignoire et il se demande bien comment il peut tenir une conversation avec elle alors qu'elle est ainsi contre lui. Disons qu'il faut de la maîtrise de soi. Les deux bras du long des rebords de la baignoire, il apportait parfois sa coupe à ses lèvres pour boire tandis qu'elle lui raconte se qu'elle aime et n'aime.

Ils ont déjà quelques points communs. Elle aime Shakespeare, lui aussi. Malheureusement, il ne connait que très peu Daudet. Elle dit qu'elle aime sortir, découvrir de nouvelles choses et voilà encore une fois d'autres points communs. Par contre, il aime bien aussi les soirées mondaines, quoique beaucoup moins depuis qu'il est fiancé, car c'est toujours le sujet de conversation que tout le monde finit par aborder. Bien s'habiller, rencontrer des gens, ça lui plait bien. Il faut dire qu'en tant qu'homme la soirée est plutôt différente de se que vit Novalee. Mais être entre amis, c'est bien aussi! Elle parle de charme d'humour et il esquisse un sourire. Quand elle a terminé, il dépose un baiser contre sa joue et ajoute:


-J'imagine que je possède plusieurs de ses qualités.

À son tour maintenant de répondre, mais avant ça, il finit se qui restait dans sa coupe, puis, il s'étire le bras pour prendre la bouteille qui est au sol pour s'en servir une autre. À se rythme, il sera bientôt réchauffé, mais bon, il supporte plutôt bien l'alcool. Redéposant la bouteille au sol, il comme à répondre:

-Alors moi, je suis difficile. Plus sérieusement... j'aime voyagé, même si je n'en ai autant l'occasion que se que je voudrais. Découvrir des pays, des cultures, c'est quelque chose qui me plait bien. Sinon, je m'intéresse un peu à la littérature et j'aime bien Doyle d'ailleurs ou même Stocker. J'espère que tu as lu Dracula! ... Hm... sinon, j'aime bien le rugby et le polo aussi et sans oublier le football ou le tennis. D'ailleurs, je ne veux pas me vanter mais, je suis assez doué côté sport. À part cela j'aime les femmes, mais n'importe lesquels. Il faut d'abord qu'elles soient belle, qu'elles aient un petit "je ne sais quoi" *il dit cela dans un français étonnamment correct*, et qu'elle ne soit pas trop du type gêné, toute recluse... Je préfère les femmes féminines, matures, qui s'assument et qui sont capables de vivre, avec caractère s'il le faut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♣ 1ère Classe

avatar
Féminin messages : 93
█ Date d'inscription : 08/03/2010
█ Classe : 1ere classe
█ Emploi : Aucun
█ Situation : Célibataire
█ Photo d'identité :


Passeport~
♣ Topics: Ouvert ✔
♣ Vous pouvez m'appeler: Aurore
♣ Points membre:
59/1000  (59/1000)

MessageSujet: Re: Se qui se passe dans une cabine, reste dans une cabine [pv]   Jeu 15 Avr - 19:31

Comment ils faisaient pour rester près l'un de l'autre en se retenant? Novalee ne le savait pas elle-même. Collée contre le corps de Alexander, elle buvait de temps en temps une gorgée tout en écoutant les gouts et le style de femme de Alexander.
Ainsi, il aimait les femmes belles et qui ont un je ne sais trop quoi. Son accent français était d'ailleurs très bon pour un Anglais. Cela lui rapella les quelques années qu'elle avait passée en pensionnat comme toute la lignée des VonLambert. Un " très bon pensionnat" selon ses parents. Bien sûr, elle s'était retrouvée dans une ville école ou les jeunes filles portaient des uniformes très réglementaires et ou un seul faux pas était puni. C'était pire que l'école des Jésuites. Et pourtant, la jeune femme y avait passée de bonnes années. Elle s'était faite pleins d'amis et aimait faire tourner la tête d'une gentille Soeur qui était... comment dire... un peu dérangée. Les années de jeune adolescente, les années ou elle ne se souciait pas encore de son avenir ni de ce qu'elle allait devenir. Grand Dieu, si elle avait imaginée juste une seule seconde ce qu'elle allait devenir aujourd'hui et faire ce qu'elle et Alexander étaient en train de faire, elle aurait directement confesser tout ses pêchés au père Merchat de l'internat de jeunes filles. Tout ça pour en venir au fait qu'elle avait passée les meilleures années de sa vie dans ce pensionnat et que si elle venait à avoir des enfants, elles les enverraient là-bas, sachant très bien, qu'ils s'amuseraient autant qu'elle.

Mais pour en revenir à la situation, elle apprit qu'Alexander aimait beaucoup le polo et le football ainsi que le rugby et le tennis. Elle aussi aimait bien le tennis. C'était un sport qui permettait de la détendre. Après tout, frapper dans une balle avec une raquette était plutôt inovant comme idée. Lorsqu'elle allait jouer au tennis, la plupart du temps, c'était surtout pour calmer ses nerfs et expulser sa colère. Ainsi, il n'aimait pas les femmes reclues sur elle-mêmes. C'est son choix après tout. Passer son temps avec une femme plutôt extravertie et qui assume son caractère était sûrement plus divertissant que le passer avec une qui reste tout le temps dans son coin, n'osant jamais prendre la parole.

Lorsque Alexander se resservit une coupe, Novalee tendit la sienne pour qu'il lui en remette aussi dans la sienne. Ils les decendaient à une vitesse plutôt rapide, un peu trop pour elle. Elle ralentit le rythme, ne voulant pas se retrouver complètement bourrée devant Alexander.
Et puis, son insctint était plus fort que tout en cet instant et elle avait envie de revivre ce qu'ils avaient vécuent tout à l'heure. Elle s'était trompée en lui disant qu'elle se tiendrait tranquille. Elle déposa sa coupe sur le bord de la baignoire et se retourna pour être vraiment collée contre le corps de Alexander, leurs jambes étaient entremelaient et Novalee ajouta:

- Après nous avoir décrit ta femme idéale et moi mon homme parfait, je te propose que l'on passe à des choses un peu plus complexes dirons-nous.

On pouvait lire dans le regard de Novalee tout la passion et le désir qu'elle ressentait en cet instant. Elle se frotta contre le corps du jeune homme tout en l'embrassant, passant ses mains sur son visage et s'agrippant aux cheveux blonds d' Alexander.

       ______



Don't believe in your dreams.
The life is hard, so hard.
The heart of a woman is a sea of secrets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♣ 1ère Classe

avatar
Masculin messages : 98
█ Date de naissance : 12/03/1990
█ Date d'inscription : 14/03/2010
█ Age : 27
█ Classe : 1ère classe
█ Emploi : Étudiant
█ Situation : Fiancé
█ Pensées : Le seul moyen de résister à la tentation, c'est d'y céder
█ Photo d'identité :


Passeport~
♣ Topics: Ouvert ✔
♣ Vous pouvez m'appeler: Alex
♣ Points membre:
59/1000  (59/1000)

MessageSujet: Re: Se qui se passe dans une cabine, reste dans une cabine [pv]   Ven 16 Avr - 2:04

Alexander venait de se décrire sous son beau jour de long en large, mais sans trop de vantardise non plus, du moins, l'espère-t-il. Il avait aussi décrit son genre de femme et oui, il l'avoue, les gentilles petites grosses attentionnées ne lui plaisent pas. Il préfère encore les jolies capricieuses et de toute façon, il n'a rien de quelqu'un de "gentil et attentionné", ou du moins, ce n'est pas un caractère permanent chez lui. Il assume pleinement le fait de mettre l'attirance physique comme un point important dans ses goûts et il n'en a pas honte. Peut-être qu'une expérience de vie le fera changer, mais en attendant, beauté prime et puis il n'y a pas que ça, mais Alexander se donne le luxe d'être exigeant en cette matière, puisqu'après tout, il sait quand même se qu'il vaut.

Il lui serre une nouvelle coupe pleine et puis à peine venait-elle de prendre une gorgée qu'elle se retourne vers lui, faisant quelques vagues. Ses yeux s'agrandirent, parce que face à lui et proche comme elle est, disons que ce n'est qu'une question de temps avant qu'il ne craque, mais il n'avait alors pas encore compris que Novalee venait de craquer la première. Elle explique qu'elle a envie passer à des choses un peu plus complexes dirons nous et aussitôt, il fait un petit sourire. Décidément, cette fille est même plus dévergondé que lui! Oh se qu'il aime. Il dépose à son tour sa coupe, tout juste avant qu'elle ne l'embrasse et aussitôt, lui aussi dépose une main derrière la nuque de Novalee, répondant avec la même passion et le même désir. Après tout, il n'est pas moins fou d'elle que tout à l'heure, c'est même tout le contraire. Après se baiser, juste avant de se lancer, il voudrait quand même lui dire quelque chose qu'il voulait lui dire depuis un moment.


-Au fait... appelles moi Alex...

Ses amis l'appellent Alex et les filles qu'il connait bien aussi. Il ne sait pas quel est le diminutif de Novalee, mais en tout cas, ça ne l'empêche de l'embrasser à nouveau, en caressant les côtés du corps de la belle avec ses mains jusqu'à ses fesses, qu'il agrippe pour la soulever un tout petit instant, l'instant de s'assurer que leurs deux corps ne fassent plus qu'un à nouveau. Tout en douceur, parce qu'il ne faut pas faire trop de vague. Langoureux, il se sent de plus en plus profond en elle. Il se plait aussi à licher le cou de Novalee, déposant ensuite un baiser au creux du cou de la belle avant de revenir l'embrasser sur les lèvres. Maintenant, dans la position où ils sont, elle peut même joindre des mouvements de bassin au sien et ainsi, ils pourront le faire à l'unisson, comme les deux amants unis qu'ils sont.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♣ 1ère Classe

avatar
Féminin messages : 93
█ Date d'inscription : 08/03/2010
█ Classe : 1ere classe
█ Emploi : Aucun
█ Situation : Célibataire
█ Photo d'identité :


Passeport~
♣ Topics: Ouvert ✔
♣ Vous pouvez m'appeler: Aurore
♣ Points membre:
59/1000  (59/1000)

MessageSujet: Re: Se qui se passe dans une cabine, reste dans une cabine [pv]   Sam 17 Avr - 0:02

Malgré son bon caractère, Novalee savait qu'elle n'était pas vraiment une femme qui rêvait d'un magnifique mariage, bloquée à la maison avec un homme. C'était plutôt une vagabonde qui aimait avoir sa propre liberté sans que personne ne lui dicte ses règles. Hélas, elle savait très bien que cette liberté allait bientôt se terminer. Dès qu'elle aurait trouvé un prétendant, elle deviendrait une épouse et mettrait ainsi comme sa petite sœur, sa famille à l'abri. Si c'était le prix à payer, elle l'acceptait. En attendant, elle profitait de sa liberté sur ce paquebot qui l'amenait droit vers les Terres Américaines. Elle jouissait donc de cette liberté qui lui était donnée sans parents sur son dos comme à Londres. Lorsqu'elle vivait encore dans la capitale, elle était libre de faire ses propres choix tant qu'elle ne portait pas préjudice à la famille. Elle avait acceptée ce deal avec ses parents et c'est ainsi qu'elle passait toutes ses soirées en dehors de la maison. Un coup, c'était une soirée entre amies puis une autre soirée en famille à l'opéra ou au théâtre ( Novalee aimait beaucoup le théâtre, surtout les pièces qui étaient représentées à Londres) ou d'autres fois avec des amants avec qui elle terminait la fin de soirée chez elle. Sa maison familiale était plutôt grande et ainsi, Novalee pouvait faire entrer des personnes sans pour autant que ses parents les voient. Sa petite sœur était peut-être pire qu'elle. Au fond, elles se ressemblaient tellement. Les mêmes bêtises d'adolescentes, toujours ce lien qui les unit. Elle sait qu'elle ne pourrait vivre sans sa petite sœur qui est l'une des personnes les plus importantes de sa vie.

Ainsi, Alexander voulait que Novalee le surnomme Alex. Elle l'appellerait Alex à l'avenir. Quand à elle, elle n'avait pas vraiment de pseudo étant donné le prénom qu'elle portait. Il était dur de lui en trouver un. Ses parents et sa sœur l'appelait Novalee et quand à ses amis, c'était la même chose. Novalee acquiesça et ajouta:

- Va pour Alex.

Puis le jeune homme embrassa Novalee et fit glisser ses mains le long du corps avant d'agripper ses fesses afin de la soulever. Après cela, ils ne firent plus qu'un. Et cette fois, Novalee participait plus activement que sur le canapé était donné que c'était elle qui était en quelque sorte sur lui. Le rythme était plus lent étant donné que ils étaient dans l'eau et qu'ils voulaient éviter l'inondation. C'était plus passionnel, plus langoureux entre les deux amants. Novalee se surprit à aimer leurs ébats. Elle sentir la sensation de l'eau sur son corps, leurs deux corps s'emboitant parfaitement. Alexander déposa un baiser dans le cou de Novalee qui le tendit un maximum pour en profiter. Puis il déposa un nouveau baiser sur ses lèvres, son souffle chaud se mêlant à celui de la jeune femme. La cadence s'accéléra et à chaque mouvement de bassin du jeune homme et à ceux de Novalee, de l'eau s'échappant de la baignoire et inondant un peu la salle de bain. Tan pis, ils nettoieraient en temps et en heure. Pour l'instant, ils étaient occupés à faire autre chose de beaucoup plus intéressant. Ils s'embrassaient à ne plus avoir de souffle, Novalee sentait le plaisir monter au fond d'elle. Elle s'accrochait à lui comme si elle était désespérée, ne sachant pas vraiment ou se tenir alors qu'elle recevait des vagues de plaisir de plus en plus intenses. Dieu qu'il pouvait être doué, une chose que Novalee ne doutait pas.

       ______



Don't believe in your dreams.
The life is hard, so hard.
The heart of a woman is a sea of secrets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♣ 1ère Classe

avatar
Masculin messages : 98
█ Date de naissance : 12/03/1990
█ Date d'inscription : 14/03/2010
█ Age : 27
█ Classe : 1ère classe
█ Emploi : Étudiant
█ Situation : Fiancé
█ Pensées : Le seul moyen de résister à la tentation, c'est d'y céder
█ Photo d'identité :


Passeport~
♣ Topics: Ouvert ✔
♣ Vous pouvez m'appeler: Alex
♣ Points membre:
59/1000  (59/1000)

MessageSujet: Re: Se qui se passe dans une cabine, reste dans une cabine [pv]   Sam 17 Avr - 1:19

Une fois qu'ils renouent ensemble dans le bain, elle revient contre lui et il l'attrape pour bien la tenir, elle qui est encore plus légère dans l'eau que dehors, c'est du moins, l'impression qu'il a, mais c'est peut-être tout simplement dû à l'adrénaline. En tout cas, ils peuvent s'embrasser et à nouveau, ils ne font plus qu'un, dans une position où lui peut la tenir et elle bouger son bassin pour reprendre là où ils se sont arrêtés. D'ailleurs, pour avoir un peu plus d'appui, il se tient avec une main agrippé au bord du bain, pour un peu plus de stabilité et bientôt, ses "ah oui", et autres bruits équivalents se joignent à se que dit ou émet aussi, peut-être, Novalee. Il faut dire qu'encore une fois, Alexander y met du sien et il ne veut surtout pas lui faire regretter son choix. Le rythme n'est pas très rapide, le tout est plutôt langoureux, mais ça lui plait et puis comme ça, il n'atteindra pas le septième ciel trop vite, même si avouons le, Alex est déjà bien avancé. Un baiser très chaleureux est échangé dans cette eau un tantinet chaude, mais quand même très agréable. Elle caresse son visage, lui pose son front contre le sien, mais ne tarde pas à l'embrasser non plus. Haletant, il laisse échapper, avec un sourire en coin:

-Dieu que c'est bon avec toi...

Il fait des coups de bassins un peu plus forcé et énergique, question de passer à la vitesse supérieure. Il l'embrasse encore et encore et caresse lui aussi son visage, son front ne quittant jamais le sien, il peut la regarder droit dans les yeux et montrer se sourire alors qu'il glisse son pouce au bord des lèvres de Novalee qui semble vraiment être comblée et il ne peut qu'en être satisfait, parce que lui aussi il est comblé et comme on dit: c'est le pied. Il ferme les yeux, cambre la tête vers l'arrière. Ah que c'est bon, et il se dirige donc vers un deuxième grand moment d'extase totale. Que la vie est belle parfois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Se qui se passe dans une cabine, reste dans une cabine [pv]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Se qui se passe dans une cabine, reste dans une cabine [pv]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
R.M.S . t i t a n i c ™ :: FLASHBACK ♥ :: Appartements des 1ère classe-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit