AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Quelque chose en nous de ... de ? (PV/ Scarlett)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
♣ 1ère Classe

avatar
Féminin messages : 288
█ Date de naissance : 22/10/1992
█ Date d'inscription : 19/03/2010
█ Age : 24
█ Classe : 1ère
█ Situation : Célibataire
█ Pensées :
█ Photo d'identité :


Passeport~
♣ Topics:
♣ Vous pouvez m'appeler: Jenn'
♣ Points membre:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Quelque chose en nous de ... de ? (PV/ Scarlett)   Dim 4 Avr - 19:17

    Depuis qu'elle avait embarqué, ça n'avait été que mystères et boules de gommes autour d'elle. Les gens étaient tous d'une hypocrisie affectée, d'un sourire trop charmant et plein de regards obéissants et courtois. Kara se demandait si l'être humain était vraiment idiot où s'il se plaisait dans ce jeu ridicule: plaire aux autres dans l'espoir de se plaire à soi-même!

    Elle regarda avec peine les premières classes qui savouraient un café, un cigare à la main et les joues rougies par le vent qui les prenait de pleine face. Elle se détacha du bras de son frère occupé à regarder une petite blondinette et se dirigea vers la promenade des deuxième et troisièmes classes. Là-bas au moins, les gens ne feignaient pas d'être aussi bons que le monde duquel ils provenaient. Enfin il y en avait qui s'intégraient parmi eux sans que l'on ne le sache, la petite Lisebette par exemple, mais ce n'était pas pareil. Entre paraître parce que cela fait partie de nos principes et paraître parce que de là où on vient on n'a rien, elle cernait la différence.

    Pourtant la demoiselle Wilde, qui s'était détaché du nom de son père qu'elle détestait, n'aimait pas pour autant les pauvres et les gens de basse société. Parmi elle sentait la vermine, la racaille qui s'insinuait dans leur sang malpropre... Elle n'avait même pas la courtoisie de les plaindre sincérement. Telle une parfaite lady, elle savait s'apitoyer sur leur sort, mais uniquement lorsque la situation le lui imposait.

    Maintenant qu'elle parcourait la promenade de ces autres gens, de ceux qui n'appartenaient pas à son monde, elle les snobait avec sa seule indifférence. Elle ne prenait pas la peine de les regarder avec ce dégoût que certains de ses voisins de cabine prenait. Non, elle se contentait d'un regard absent lorsqu'il passait sur eux, et tout à fait inconscient de leur présence.

    Elle s'arrêta près du bord du paquebot et s'y appuya avec le ventre, le vent glissait dans ses cheveux et elle humait l'air marin ou plutôt océanique avec humeur. Elle repensa à ce maudit Nate toujours en train de regarder les jolies demoiselles alors que son coeur était à... Et puis elle se rappelait du regard mauvais qu'il lui avait lancé lorsqu'elle s'était réjouie de la présence du cousin Kendrew sur le bateau. Fallait-il être idiote pour ne pas réaliser qu'il nourrissait une jalousie pleine de haine, qui n'avait pas même d'égal celle que elle-même lui portait. Si seulement il savait, après tout elle se réjouissait seulement de savoir qu'elle aurait un membre de la famille à agacer, rien d'autre!

    Elle se laissa aller jusqu'au sol et s'y assit, posant son dos contre la rampe. Elle ferma les yeux et se souvint de son enfance, des descentes de rampe dans le manoir familial. Elle revenait pour la première fois au bercail depuis bien longtemps et l'Amérique ne lui manquait pas. Ce qui lui manquait c'était uniquement les souvenirs du passé qu'elle avait fait vivre là-bas. Et ce passé semblait révolu, il l'avait été depuis le moment où Nate avait osé écouter son père plutôt qu'elle... et ne lui avait plus répondu à ses lettres.

    Tandis qu'elle pensait ainsi les yeux fermés, quelqu'un s'assit à ses côtés, elle ouvrit les yeux étonnée et choqués qu'on ait tant de toupet et regarda sa voisine de sol. Elle lui adressa ces mots:

    Oui?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♣ 2ème Classe

avatar
Féminin messages : 330
█ Date de naissance : 13/11/1992
█ Date d'inscription : 22/03/2010
█ Age : 24
█ Classe : 2ème classe
█ Emploi : None = aucun >.>
█ Situation : Célibataire
█ Pensées : Ecrire liberté sur le bord d'une plage, c'est déjà avoir la liberté de l'écrire. Même si la mer efface ce mot : la liberté demeure.
█ Photo d'identité :


Passeport~
♣ Topics: Ouvert ✔
♣ Vous pouvez m'appeler: Kaelly
♣ Points membre:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Quelque chose en nous de ... de ? (PV/ Scarlett)   Dim 4 Avr - 23:50

Vous aimez l’air pur du bord de mer ? Vous aimez les destinations exotiques, les voyages interminables, les cabines luxueuses, les rencontres hasardeuses ? Alors je crois que vous êtes fait pour les grandes traversées. Et pour cela, il faut bien l’avouer, le Titanic est le roi.
Beaucoup de gens veulent quitter leur vie, tout changer, effacer leur passé et tout recommencer du départ. Mais est-ce réellement possible ? Peut-on vraiment tout oublier pour repartir de zéro ? Il y en a qui le pense. Mais au fond, je pense qu’il est impossible d’occulter totalement une partie de son existence pour tout reconstruire. On ne peut pas construire des fondations dans un marécage. On ne peut pas bâtir une maison en terrain inondable. Or les souvenirs sont comme l’eau des torrents, imprévisibles, sournois. Lorsqu’ils semblent dormir, bien cachés au plus profond de notre être, ils finissent toujours par ressortir, plus arrogants, plus pressants encore qu’ils ne l’étaient auparavant. Et quand les murs se fissurent, quand la carapace que l’on s’est forgé commence à craqueler, rien ni personne ne peut empêcher la suite des évènements. Et on finit toujours par souffrir davantage. Au fond, il est plus sain de se dire qu’on tourne la page. Sans vraiment renier son passé, juste accepter d’aller de l’avant, tout en chérissant au plus profond de notre être ce qu’il nous reste de bien.

Scarlett quittait l’Angleterre pour échapper à son histoire. Son histoire qu’elle ne connaissait que par brides, sans liens véritables. Sa mère, son père, leurs situations respectives, Charles, Miss Emily, tous ceux qu’elle avait chéri par le passé, qui étaient-ils pour elle ? Ils avaient tous contribué à son existence, à sa vie actuelle, d’une manière ou d’une autre. Ils étaient tous, plus ou moins, à l’origine de ce choix insensé de tout quitter. Mais contrairement à d’autres fous, elle savait parfaitement ce qui l’attendait de l’autre côté de l’océan. Ce serait la même vie, les mêmes obligations. Juste un paysage différent, et c’était suffisant. Elle rêvait d’une maison à la campagne, avec de jolies fleurs et quelques chevaux dans le jardin, pour flâner autant qu’elle le souhaitait, à toute heure du jour et de la nuit, sans risque de se retrouver nez-à-nez avec quelqu’un de mal intentionné.

Elle quitta sa cabine, vêtue d’une jolie robe pourpre à dentelles qu’elle avait fait faire sur mesure quelques jours avant le départ du navire, juste pour le plaisir de porter cette couleur qu’elle affectionnait tant, et était allée se promener quelques minutes avec Charles, le long des bastingages. Et puis il était parti, appelé par ses affaires, et elle s’était retrouvée seule, accoudée à la rambarde, à regarder la terre disparaître au loin. C’est alors qu’elle l’avait vue arriver à quelques mètres d’elle. Scarlett n’était pas idiote, cette fille n’était pas à sa place, son allure, sa manière de regarder les gens, son indifférence si flagrante, elle était bien plus riche que tous ceux qui erraient sans but dans la promenade. Une première classe, comme une souris au milieu des chats… ou peut-être l’inverse. Autour d’elle, les gens commençaient déjà à parler tout bas, en regardant cette fille venue de nulle part, et qui n’était certainement pas à sa place ici.
Un petit quelque chose asticota la curiosité de Scarlett, qui ne put s’empêcher d’être attirée vers cette fille. Un détail, une bagatelle, mais assez pour la faire réagir. Oubliant alors son aversion pour les plus riches qui les prenaient de haut, elle s’approcha et se laissa à son tour descendre le long du bastingage. Sa robe l’entourant comme pour former un soleil, elle hésita un instant à prendre la parole, et perdit ainsi l’honneur de parler la première.

« Vraiment désolée de vous déranger, Mademoiselle, mais je me dois de vous dire que l’on chuchote dans votre dos, et que votre présence en étonne plus d’un.  »

Elle ne la regardait pas, de peur de la choquer peut-être. Après tout, certains considérait que poser les yeux sur la ‘vermine’ était une sorte de souillure. Enfin, si elle était venue là, c’était sûrement qu’elle ne le pensait pas. Scarlett regardait donc ses mains gantées, semblant absorbée par une couture un peu excentrée, tout en restant très attentive à ce que pouvait lui répondre sa voisine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♣ 1ère Classe

avatar
Féminin messages : 288
█ Date de naissance : 22/10/1992
█ Date d'inscription : 19/03/2010
█ Age : 24
█ Classe : 1ère
█ Situation : Célibataire
█ Pensées :
█ Photo d'identité :


Passeport~
♣ Topics:
♣ Vous pouvez m'appeler: Jenn'
♣ Points membre:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Quelque chose en nous de ... de ? (PV/ Scarlett)   Lun 5 Avr - 17:45

    Kara s’était assise à même le sol. Sa robe beige, enfin blanc cassé chassait la poussière et elle se tenait dans une position peu commode pour une jeune fille de sa classe. Elle n’avait pas réalisé que cette même position lui attirait les regards curieux de ceux qui partageaient la promenade avec elle. Déjà qu’il était peu commun de voir une première classe dans les environs, surtout seule, alors qu’elle s’asseye et prenne la saleté sur ses vêtements sans broncher relevait du mystère. Kara avait mal pris l’intrusion de la demoiselle qui s’était mise à ses côtés. Mais elle vit vite que ce n’était pas dans le désir de copiner avec elle. C’était tout simplement par bonté d’âme qu’elle s’inquiètait de la réputation de Kara. Oui, enfin bon, Kara n’était pas idiote au point de penser qu’il existait des bonnes actions désintéressées. Après tout, le seul fait d’agir dans l’intérêt de son prochain nous fournissait déjà une satisfaction qui nous empêchait de nous dire désintéressé. Le seul plaisir d’avoir bien fait étouffait la vertu !

    « Vraiment désolée de vous déranger, Mademoiselle, mais je me dois de vous dire que l’on chuchote dans votre dos, et que votre présence en étonne plus d’un. »

    Heureusement pour elle la jeune demoiselle qui avait interrompu son moment de silence provoqué, ne la regardait pas en parlant. Elle avait conscience de sa classe inférieure et ne se permettait pas la liberté d’affronter le regard de celle qu’elle venait de troubler. Kara avait toujours su apprécier la modestie et les comportements humbles ! Elle se tourna vers sa voisine, ravala la peine qui coulait encore dans ses veines et en parlant sur le ton le plus délicat et le plus courtois, elle lui dit :

    Très chère, je vous remercie de tant d’attention. Mais croyez-vous réellement qu’une femme qui se pose sur la crasse qui règne ici, a quelque chose a faire du regard des autres en ce moment ?

    Sur ce elle se leva et tendis sa main gantée à sa compagne pour l’aider à se relever. Prenant sa main sous son bras, elle l’invita à se promener.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quelque chose en nous de ... de ? (PV/ Scarlett)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Quelque chose en nous de ... de ? (PV/ Scarlett)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
R.M.S . t i t a n i c ™ :: FLASHBACK ♥ :: Promenade des 2ème et 3ème classe-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit