AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 N'a pas encore trouver le titre...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zazu; étrange oiseau sauvage et volage...

avatar
Féminin messages : 238
█ Date de naissance : 19/04/1993
█ Date d'inscription : 27/03/2010
█ Age : 24
█ Classe : Équipage
█ Emploi : Diverse...
█ Situation : Célibataire
█ Pensées : Mon pied droit est jaloux de mon pied gauche, quand l'un avance l'autre veut le dépasser, et moi comme un con je marche.




█ Photo d'identité :


Passeport~
♣ Topics: Fermé ✖
♣ Vous pouvez m'appeler: ZAZUUUUU
♣ Points membre:
0/0  (0/0)

MessageSujet: N'a pas encore trouver le titre...   Mer 31 Mar - 0:50

Le soleil se levait à peine et déjà Kezabel s'acharnait à remettre en état la cabine d'un riche de première classe. Elle n'avait pas la chance d'aller se promener sur les ponts dès que l'envie lui en prenait, elle. La jeune espagnole accumulait les pensées sarcastiques à toute allure en ce jour et ça n'annonçait rien de bon. Ces journées-là, elle devenait facilement irritable; ce qui ne facilitait pas sa tâche. Vue par un autre, Zabel devait avoir l'air calme, détendu et surtout muette. La parfaite femme de ménage quoi! Ou tout simplement, la parfaite femme. S'attaquant enfin à la dernière étape, Kezabel enleva les draps sales pour les remplacer par de nouveaux. Cet exercice lui permis de ne plus réfléchir et un certain calme intérieur s'installa doucement. Cela ne servait à rien de rechigner sur ses malheurs, mieux valait savourer la chance qu'elle avait... Elle allait à NEW-YORK!

Le bruit d'une porte que l'on claque, fit sursauter Kezabel. Inquiète, plus de se retrouver face à une autre personne, que pour sa propre sécurité, la jeune femme tourna lentement la tête vers le nouvel arrivant. Sa gorge se contracta quand elle aperçue l'amante du riche propriétaire de cette cabine. C'était l'une des plus insupportables du lot. Pourquoi la chance ne souriait qu'aux gens riche? « Je trouve que vous n'avez pas passer assez de temps sur cette chambre, recommencez! » Sans plus, Kezabel se retrouva bouche-bée devant une femme qui se dirigeait vers son salon privé. Le peu de calme qu'Orchidée possédait s'envola en un tour de main. Les draps, s'ils avaient été capable de parler, s'en aurait certainement plein. Cette simple phrase continuer de ce répercuter, faisant écho à un souvenir dont elle n'avait pas l'accès. Avant même que Kezabel ait pu réaliser ce qu'elle faisait, elle se retrouva devant la porte de la salle des machines. Il était encore tôt, mais quelque chose lui disait que robin devait y être.
Un moment, Zabel se demanda pourquoi elle allait le voir, mais en repassant rapidement à toutes leurs rencontre, elle ne réussit pas à s'empêcher de pousser la porter et d'y entrer. Il lui avait si souvent remonter le morale. Un brusque changement de température lui fit tourner la tête une seconde ou deux; puis elle s'enfonçant dans l'endroit. Dans cette multitude d'homme, elle eut quelque difficulté à retrouver le concerné. Cependant, ça ne lui prit que peu de temps pour le rejoindre. Le bruit assourdissant avait couvert son approche et elle put prendre tout son temps pour enlever son tablier et le lui passer brusquement autour du cou. Elle n'avait pas réclamé leur dernier gage non? De plus, il réussirait certainement à la faire rire, ce que nul autre serait capable de faire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: N'a pas encore trouver le titre...   Mer 31 Mar - 1:20

    Un nouveau jour s'était levé. Un jour différent des autres. Un jour presque merveilleux si, en se levant, Robin n'avait pas été attrapé par le col, par un de ses compagnons de cabine pour se rendre au petit-déjeuner et ensuite travailler. Comme quoi, tous les bons débuts étaient suivis de quelques emmerdements. Il dormait si bien, paisiblement enroulé dans son drap, jouant à la marmotte. Il rêvait en plus. Un joli rêve plein d'étoiles et d'américains. Oui, il avait rêvé de l'Amérique et ce rêve avait été si réel que lorsque son compagnon l'avait tiré par le col, il avait cru qu'il s'agissait encore de son imagination.
    Fausse note dans ce merveilleux dessin. Il était toujours sur le bateau et on l'obligeait à vite s'habiller pour se rendre ensuite aux machines. Robin avait beau être un manuel, plus qu'un intellectuel, il y avait des jours où il préférait largement bailler aux corneilles en servant les dames dans leur petit salon de luxe plutôt que de vérifier que les voitures de certains messieurs survivaient au voyage ou alimenter le moteur.
    Mais il devait un minimum se plier aux règles, déjà qu'il se trouvait à bord clandestinement. Si il se faisait un peu trop remarquer il était bon pour passer par-dessus bord et l'idée d'aller faire coucou aux requins et autres créatures marines carnivores ne l'enchantait pas tellement. Ainsi, il avait avalé goulûment son morceau de pain et son affreuse boisson renforcé avec un peu d'eau de vie, boisson que lui conseillait son camarade pour lutter contre la fatigue quand ils travaillaient. Sauf que Robin avait pas mal de difficulté à tenir l'alcool fort.
    Mais enfin bon.
    Le gamin et ses camarades prirent le chemin des machines, mains dans les poches, se racontant leur vie, leurs dernières aventures et parfois même les certains moments intimes de leur vie ... A bord. Dans ces moments-là, Robin ne désirait qu'une chose; être sourd .. Et aveugle parce que son ami, en plus de lui expliquer en détails, joignait les gestes à la parole. Pauvre Robin.
    Un coup à finir par se frapper la tête contre les parois.
    Heureusement, la chaleur de salle des machines coupa le sifflet au grand bourru et, armé de son fichu, Robin rejoignit son poste, faisant parfois le singe pour accéder à des boulons en hauteur. Les mains protégées par des tissus, puisque la dernière fois il s'était brûlé la main droite, il s'activa à la tâche, essuyant quelques fois son front en sueur suite à l'effort.
    L'alcool aidant, il trouva la force de continuer quand, sursautant légèrement, un tablier lui passa autour du cou. Robin calma son palpitant en réalisant qu'il n'y avait qu'une personne pour agir aussi intimement avec lui.
    Attrapant le tablier, il le plaça autour de sa taille et se tourna vers la jolie Kezabel, s'étalant de la suie sous ses propres joues comme pour étaler du maquillage, bien que très mal placé sur son visage. Levant le petit doigt, il pavana en se dandinant jusqu'à Kezabel, tapotant le bout de son nez de son index plein de suie et sourit avant de prendre une voix exagérément aiguë, combattant le vrombissement des machines.

      « Comment allez vous très chère ? Je vous sens légèrement agacée, quelques personnes de votre connaissance vous aurez t ils dérangés dans quelqu'activité de votre quotidien ? »


    Pavanant à nouveau, il arracha quelques rires chez ses voisins qui reprirent immédiatement leur travail. Il n'était pas inhabituel que Robin se donne en spectacle ainsi, surtout pour distraire Kezabel qui avait parfois du mal à se faire au traitement que lui accordait certains bourgeois.
    Reprenant un peu son travail, afin d'éviter de se faire taper sur les doigts, il pencha la tête en arrière, voyant Keza à l'envers, agrippé à une pompe et sourit.

      « Pourquoi cet air si peu heureux sur votre beau minois ma très chère ? Dois je aller pourfendre quelques idiots de mes outils ?! » Il prit un air faussement menaçant.
Revenir en haut Aller en bas
Zazu; étrange oiseau sauvage et volage...

avatar
Féminin messages : 238
█ Date de naissance : 19/04/1993
█ Date d'inscription : 27/03/2010
█ Age : 24
█ Classe : Équipage
█ Emploi : Diverse...
█ Situation : Célibataire
█ Pensées : Mon pied droit est jaloux de mon pied gauche, quand l'un avance l'autre veut le dépasser, et moi comme un con je marche.




█ Photo d'identité :


Passeport~
♣ Topics: Fermé ✖
♣ Vous pouvez m'appeler: ZAZUUUUU
♣ Points membre:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: N'a pas encore trouver le titre...   Mer 31 Mar - 4:20

Elle détestait avoir à faire semblant. C'était pour Kezabel quelque chose de difficilement réalisable et pourtant, en tant que membre de l'équipage, elle devait s'y soumettre chaque fois qu'un quelconque public pouvait la surprendre. La bon-humeur fait partie du contrat! Affichant, peu importe le ressentiment, une apparente joie de vivre, elle finissait par en être que plus morose. C'était l'une des choses qui lui plaisait le plus avec Robin... Si elle n'avait pas envie de sourire, Zabel n'avait qu'à ne pas sourire. La vie dans tout ce qu'elle a de plus simple.
D'ailleurs, en son fort intérieur, elle souriait fasse aux bêtises du jeune homme. Ce qui la surprenait sans cesses... Elle ne s'était pas attendue à le considérer autrement qu'en gamin insupportable. Pourtant, aujourd'hui il était... Un véritable ami... Hum... Enfin, elle l'appréciait et aurait pratiquement tout fait pour passer du temps en sa compagnie. Il ne sembla pas offusquer de se faire habiller d'un tablier pour femme, ce qui était rare parmi les hommes de ce bateau. Ils se prenaient tous aux sérieux, ou agissait comme des chiens de la pire espèce... À par une ou deux exceptions, Kezabel les considéraient tous ainsi.

Robin se pavanait devant elle, ce qui l'amusait grandement. Encore plus que la suie sous ses yeux ou de celle qu'il avait collé à son nez en le tapotant. La chaleur étouffante, suivi de l'incessante activité de son compagnon lui fit tourner de nouveau la tête, mais elle ne s'en soucia pas; curieuse de voir la suite... Qui ne tarda pas. Ironique il lui demanda à sa manière ce qu'elle avait. Ne parlant que très peu, elle se contenta d'un haussement d'épaule qui voulait tout dire et à la fois ne rien dire. Clair n'est-ce pas? Mais la question voulait une telle réponse, après tout... Se faire déranger ou agresser en travaillant est habituel dans le métier de femme de chambre pour plus riche que soit. Les rires que poussèrent le public rappela à Kezabel la présence des autres. Un rapide regard vers certains l'informèrent que sa présence était remarquée. Ce qui était normal, vue la quantité de femme se promenant dans le coin.
Il sembla un instant, reprendre son travail, mais avec Robin ce n'était jamais vraiment le cas. La preuve, trois secondes plus tard il renversait la tête à l'envers et affichait un de ses sourires que Zabel adorait tant. « Pourquoi cet air si peu heureux sur votre beau minois ma très chère ? Dois je aller pourfendre quelques idiots de mes vis ? » Kezabel approcha sa main du visage de Robin et se mit à étirer la suie qui se trouvait sur ses joues le long de sa mâchoire et de son coup. Lui dessina une barbe et peut-être plus tard des lunettes... C'était gamin, mais Kezabel se permettait des gestes avec quelques personnes, que jamais on ne la reverrait faire. Son air menaçant eut comme effet de la faire sourire. Jamais elle lui aurait demandé cela... Question de ne pas lui ajouter des problèmes et risquer de ne plus être dans la capacité de le voir se plier en quatre pour lui remonter le morale.

« Mon beau minois... »

Orchidée roula des yeux, un peu gêner. Il était le seul qui la complimentait sans arrière penser, ce qui parfois, arrivait à la mettre mal à l'aise.

« Ce n'était pas le but de ma visite... »

Enlevant le bonnet de sur sa tête, Kezabel le lui tendit, un regard innocent bien en place et battant des paupières en sa direction.

« Tu ne me devrais pas toujours un gage? Et aujourd'hui je n'ai aucune envie d'être seule, ni de travailler... »


C'était à moitié une demande et à moitié un gage. Kezabel n'était jamais vraiment certaine avec lui. Mais, elle était insouciante sur bien des sujets et préférait remettre à plus les réflexions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: N'a pas encore trouver le titre...   Mer 31 Mar - 4:43

    Pour dire la vérité, en arrivant sur le paquebot, le gamin des rues ne s'étaient absolument pas attendu à connaître des gens, à créer des liens. En réalité, il était monté à bord suite à ce pari stupide avec son meilleur ami, dont l'absence commençait à peser, sans réfléchir aux conséquences. C'était peut être ça qui plaisait chez lui, mais qui inquiétait aussi. Cette éternelle insouciance dont il semblait frapper et qui se ressentait dans chacun de ses actes. Cela aurait pu lui valoir de nombreux coups et de nombreuses punitions mais allez savoir, son agilité et sa vivacité lui évitait toujours les réprimandes. De la chance ? Pas forcément, juste un culot monstre qui lui donnait la sensation de pouvoir tout oser. Après tout, le monde n'appartenait qu'à ceux qui prenaient le risque de vivre aveuglément, sans prendre le temps de s'arrêter pour regretter. Et Robin voulait vivre comme ça, à cent à l'heure, sans prendre le temps de regarder en arrière et de pleurer ses erreurs. Evidemment qu'il reconnaissait sans honte avoir fais quelques âneries. Evidemment qu'il lui arrivait de regretter d'avoir abandonner ses parents, qui l'aimaient. Mais il ne regrettait jamais bien longtemps et son besoin de prendre des risques dépassaient toujours le sentiment de culpabilité. Un véritable fou. Un fou. Oui et non. Juste un gosse heureux de vivre et prêt à tout pour réaliser ses rêves, même les plus insensés. Surtout, les plus insensés.
    Alors oui, ce petit grain de folie et de goût du risque était peut être ce qui attirait autant les gens à lui. Après tout, même tout gamin il avait ce don de s'attirait les gens, pas tous pour de bonnes intentions, mais il était une sorte de lumière vers laquelle volaient les papillons. Quitte à se brûler à son contact. Mais au moins, Robin contaminait les autres avec sa bonne humeur maladive. Et c'était ce qu'il voulait le plus offrir à quelqu'un comme Kezabel dont la joie semblait presque inexistante. Elle souriait, bien sûr, mais ses sourires sonnaient parfois si faux que cela lui crevait le coeur à ce pauvre british. Il ne connaissait pas sa vie dans les détails, et ne s'attendait pas à la connaître si vite, mais il devinait qu'elle n'avait pas du vivre facilement. Voilà en quoi résidait son rôle; offrir la possibilité à cette demoiselle de voir la vie d'un nouvel oeil !!
    Alors oui, il en devenait un pitre, un clown et amusait autant les autres qu'elle, mais c'était seulement pour elle. Seulement pour elle qu'il prenait le risque de passer pour un idiot finit. Certes, il ne faisait pas parti des plus intelligents puisqu'il n'avait pas eu droit à une éducation en bonne et due forme, mais il en avait quand même dans la tête. Du moins les bases. Mais il préférait cent fois plus passer pour un idiot et faire rire, que passer pour un intellectuel et faire pleurer.
    Alors voilà, il se pavanait en exagérant une imitation des femmes de la Haute qu'il avait la chance d'observer quand il se baladait sur les ponts supérieurs. Bien qu'aucune n'avait la classe et la présence naturelle de Kezabel. D'ailleurs, chaque fois qu'il glissait quelques compliments, il remarquait sa gêne et pourtant il ne la comprenait pas. Après tout, quel mal y avait il à s'entendre dire qu'on était beau ou belle. Mais c'était peut être ce manque de tact qui l'empêchait de comprendre que certaine personne n'aimait pas être complimenter. Chose qu'il n'allait sans doute jamais réellement comprendre.

      « Ouh .. Mais quel était donc le but de ta visite ? »


    Tête en arrière, le sang commençant à descendre au cerveau, il l'observa s'approcher pour qu'elle s'amuse à lui dessiner une barbe avec la suie. Robin ne put retenir un sourire amusé, sourire qui redoubla en entendant la suite de la réflexion de la Miss Aaron. Haussant un sourcil, il lâcha une main et fit mine de frotter sa fausse barbe, comme pour réfléchir et se redressa complètement, tenant son tablier des deux mains. Il observa sa tenue et le bonnet sur sa tête et finit par croiser les bras, de sa grandeur d'homme, bien qu'il ne faisait pas partit des plus grands, ni des plus costauds.
    Son sourire ne fit que s'agrandir quand il sembla comprendre le sous-entendu dans la question, bien que discrètement camouflé sous une réflexion, de Kezabel. S'approchant d'elle, il lâcha un peu niaisement, imitant une gamine de 1ère classe qu'il avait croisé un matin et qu'il aurait fortement aimer remettre à sa place.

      « Voulez vous donc que je vous accompagne ? Nous allons nettoyer des chambres ensemble en parlant chiffons !!! J'en suis tout ému !! » Il sourit en sautillant, loin de s'imaginer le gage que s'apprêtait à lui donnait son amie. Pour lui, il ne s'agissait que de quelques élucubrations, sans actes à venir. Il retourna sur sa machine, vérifiant que tout se passait bien, gardant Kezabel à l'oeil, après tout, les quelques hommes avec qui il travaillait n'était pas réellement des hommes doués de tact, pour ne pas dire des gros porcs.
Revenir en haut Aller en bas
Zazu; étrange oiseau sauvage et volage...

avatar
Féminin messages : 238
█ Date de naissance : 19/04/1993
█ Date d'inscription : 27/03/2010
█ Age : 24
█ Classe : Équipage
█ Emploi : Diverse...
█ Situation : Célibataire
█ Pensées : Mon pied droit est jaloux de mon pied gauche, quand l'un avance l'autre veut le dépasser, et moi comme un con je marche.




█ Photo d'identité :


Passeport~
♣ Topics: Fermé ✖
♣ Vous pouvez m'appeler: ZAZUUUUU
♣ Points membre:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: N'a pas encore trouver le titre...   Ven 2 Avr - 16:41


Observant le manège du jeune homme, Zaby se demandait depuis combien de temps ils se connaissaient. Il semblait si prêt d'elle, que son esprit refusait de croire que ce n'était que quelques jours plutôt qu'elle avait fait sa connaissance. La jeune femme n'avait pas l'intention de se confier, elle ne se confiait à personne pour le moment, mais Robin n'en était pas moins celui lui étant le plus cher sur ce bout de ferraille flottant. Bout de ferraille, qu'étrangement elle espérait solide. L'imitation d'une femme de la haute, lui tira de nouveau un sourire insolant. Elle avait bien un ou deux noms lui revenant à la mémoire, alors qu'il continuait à ce pavaner sans se gêner.
Rapidement, ils embarquaient dans leur petit jeu qui lui plaisait tant. C'était agréable de trouver plus fou que soit sur ce monde particulier.

« Mais voyons très cher, ça ne vous regarde nullement, contentez vous de profiter de ma présence! »

Pour une fois, Orchidée se permit de jouer elle aussi. Elle avait prit un ton de voix hautain et une expression des plus snob. Parfaite imitation, mais à force d'en fréquenter chaque jour, on finissait par trouver le truc. Un vrai sourire malicieux étira ses lèvres, alors qu'elle lui lançait un regard tout autant reconnaissant, qu'amusant.

Une fois la barbe bien dessiner, Zaby le regarda prendre une expression de grand savant. Il avait connaissance de sa fausse barbe, bien... Que faire d'autre?

Alors que lui croisait les bras, comprenant peut-être ou peut-être pas qu'elle était sérieuse, la jeune espagnole se sentit toute petite. Elle qui était loin d'être grande... Même à côté de robin, elle se sentait petite, taille qui étrangement ne déplaisait pas au sexe opposer. Pourtant, elle, n'aurait pas regardé quelqu'un de plus petit... Après tout, plus petit qu'elle pouvait être signe que d'une chose... Un nain!

« Si ça ne vous déplait, j'en serais honoré, mais oublions les chiffons, ce n'est pas l'un de mes centres d'intérêt. »

Un clin d'oeil vers Robin, Kezabel se mit sur la pointe des pieds pour s'approche de lui, qui venait de lui tourner le dos. Passant ses bras autour de son cou et le serrant dans ses bras, Kezabel affichait une expression triomphante.

« J'étais sérieuse tu sais... »


Hj: Désoler, il est pas fameux, mais je ferai mieux au prochain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: N'a pas encore trouver le titre...   

Revenir en haut Aller en bas
 

N'a pas encore trouver le titre...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
R.M.S . t i t a n i c ™ :: FLASHBACK ♥ :: Salle des machines-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit