AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Love me if you dare {Over}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




MessageSujet: Love me if you dare {Over}   Sam 27 Mar - 4:01

WHITE STAR LINE
BILLET Nº 5chiffres
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯

©️ Jane & Audrey Tautou

LIEU DE DEPART : Southampton
DATE : 10 avril 1912
NOM DU PASSAGER: Lorelaï S. Swinton
ÂGE: 29 ans
ORIGINAIRE DE: France, Versailles.
ACCOMPAGNÉ PAR: Camille Charles Swinton (son fils)
CLASSE: 1re [X] 2e [] 3e []
Nº DE CABINE: a voir.
DESTINATION: New York.


Dernière édition par Lorelaï S. Swinton le Dim 28 Mar - 20:33, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Love me if you dare {Over}   Sam 27 Mar - 4:01


¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
HISTOIRE:
    Moi j'veux des hommes, croquer dedans comme dans une pomme.
    Donnez moi du plaisir, faites moi rire, je veux jouir..
    Oh oui, jouir de la vie.


« Les pieds sous la table, chevilles croisées, le dos droit. On sourit légèrement, et on prend la fourchette à fruits de mers. »
C'était n'importe quoi tout ça. Se tenir droite, serrer les cuisses, prendre les bons couverts, ne pas rire trop fort, ne pas sourire trop. Mais voilà, elle, elle refusait de faire comme tout le monde. Alors que toutes les filles de son rang obéissait, elle,elle se laissait légèrement affalée sur sa chaise. Non, elle n'était pas là. Elle n'était pas vêtue de cette affreuse robe en mousseline trop colorée à son goût. Non, elle, elle était sur scène alors que les violons cessaient pour un rythme plus rapide, de ceux qu'écoutaient les gamins des rues qu'on lui avait interdit de fréquenter. Elle, elle regardait le rideau se lever, les lumières l'éclairer. Elle, elle levait les bras, sensuellement, se trémoussait en déclarant sa flamme à un inconnu d'une voix suave.
Mais très vive, sa rêverie avait empiété sur la réalité et voilà qu'elle s'était retrouvée debout sur la table, écrasant l'assiette de porcelaine, envoyant valdinguer les fleurs qui décoraient la table nappée de blanc. Et voilà qu'elle avait relevé sa jupe pour laisser voir qu'elle ne portait aucun jupon, aucun corset et qu'elle avait mit des bas qu'on voyait généralement sur les jambes des filles de joie. Relevant sa jupe, elle s'était mise à chanter, avec quelques fausses notes, mais à chanter et a danser. Ses cheveux noirs suivaient le mouvement qu'elle faisait, chantant à tue-tête une de ces chansons interdites dans ses rangs. Celle qu'un gosse pauvre lui avait apprise un jour. Un chant venu du bas peuple, un chant des rues. Un chant "vulgaire", alors qu'il parlait simplement d'égalité et de liberté.
« Mademoiselle Swinton !! Descendait tout de suite !! Mademoiselle !! »
Mais la jeune fille de treize ans ne l'écoutait plus, ne l'écoutait jamais alors pourquoi changer maintenant ? Lorelaï continua son show, arrachant des rires, des cris offusqués mais aussi des applaudissements et quelques talons frappèrent le sol en rythme, alors que d'autres martelaient le sol avec rage et soudain.
« LORELAï ! Descendez immédiatement !! Nous ne sommes pas dans un de ces saloon et vous n'êtes pas une de ces catins !! »
Ce n'était pas tant les mots prononcés qui l'avaient fait trembler et dérapé pour tomber de la table et atterrir sur les fesses sur le sol. Non, c'était plutôt le fait que cette femme n'était autre que sa tante, la soeur de sa mère. Et si cette dernière effrayait déjà pas mal Lorelaï, sa tante nourrissait ses cauchemars. Elle s'était faite relevée par l'oreille et avait poussé un cri de douleur mêlé à de la rage et, pour ne pas avoir mal un peu plus, elle s'était mise à entonner un chant de libération. Un chant parlant de sang, ce qui n'avait fait qu'en ajouter à la colère de sa tante. Madame Clément. Une vieille française qui avait perdu son homme dans un accident des plus stupides et qui avait refusé tout prétendants, refusant de se remarier. C'était une vieille tante qui avait beau être bourré de solitude, cela ne l'empêchait pas d'être effrayante.
Jeté sur une chaise, Mlle Swinton, avait cessé de chanter quand la porte s'était ouverte et qu'un homme assez bourru était entré. Le nez baissé, elle avait cessé de faire sa fière alors que son père s'entretenait avec sa belle-soeur. Quelques mots échangeaient et il avait attrapé sa fille, non sans fermeté pour ensuite rendre sa poigne plus douce, une fois sortie de la grande école pour demoiselle.
Ils avaient grimpé dans la voiture, le chauffeur souriant, se demandant encore quel idiotie avait pu faire la fille de son patron. L'homme avait finalement lâché sa fille pour sourire et lui taper sur le nez, affectueusement.
« Et bien, on m'apporte que vous avez encore fait quelques idioties. Quelles étaient elles cette fois ?
- Je voulais danser père ..
- Et vous avez danser je présume.
- Pardonnez moi père .. Mes rêves prennent parfois le pas sur ma réalité et ..
- Montrez moi donc votre danse chère enfant.
»
Elle avait alors rit et quand ils étaient arrivés à la maison, elle s'était mise à danser sur la table du salon, le chapeau haut de forme de son père sur la tête, et sa canne en main. Il avait rit. Tellement rit qu'il en avait pleuré. Il l'aimait sa petite. Il l'aimait tellement et il était si fier de cette indépendance qu'elle respirait par tous les pores qu'il ne pouvait jamais se résoudre à la punir quand elle dépassait les bornes. Que pouvait il faire ? Lui aussi avait été indiscipliné et cela ne l'avait pas empêché de devenir ce type riche qui était à la tête d'une usine fabriquant un peu de tout. Un commerce diversifié qui l'aidait à payer toutes les folies de sa femme et sa fille. Surtout sa fille. Pas qu'elle était capricieuse, mais il aimait voir ce sourire sur son visage. Mais voilà, dès que Madame Swinton revenait, c'était fini de la plaisanterie et Lorelaï récoltait la fessé que son père n'avait pas pu se résoudre à lui mettre. Et les fessé devait devenir une habitude, surtout quand Monsieur Swinton décida qu'il était temps de rentrer en Angleterre, son pays natal, pour y mourir.
Ainsi, il décéda quelques semaines plus tard, de vieillesse et de rhume. Ce n'était pas inhabituel qu'un homme de quarante ans, soit l'époux d'une jeune femme de vingt ans tout au plus. Ce décès ne brisa pas pour autant les rêves étranges et les désirs de la jeune fille qui décida qu'elle vivrait comme son père aurait voulu qu'elle vive.


    J'ai fini le chocolat, j'ai pas mis mes bas
    j'ai bu toute la bière et j'en suis fière
    Je veux rêver, rêver qu'il m'a aimer.


A quatorze ans, quand on a plus de père et qu'on est déjà un être assez turbulent, on se prend pour le monde. On croit que rien ne peut nous atteindre, on enfreint les règles de la bourgeoisie, on rêve de vivre et on réalise ce rêve, mais à quel prix. Lorelaï à quatorze ans pile, c'est son anniversaire mais c'est aussi la naissance du bébé. Neuf moi plus tôt, elle s'était aventuré dehors, elle s'était promenée dans les bars, avait fait le spectacle et l'avait rencontré. Il était grand, beau, se cacher aussi de sa famille. Il avait de belles boucles, un regard si profond et des mains si douces. Elle était qu'une gamine qui voulait pousser sa mère à bout et elle avait réussi.
Il l'avait aimé, le temps d'une nuit. Oui mais, pour une gamine de bonne famille, se faire dépuceler avant le mariage c'était pire que d'épouser un pauvre. Pourtant, elle avait prit ce risque sans penser aux conséquences. Elle l'avait aimé aussi violemment que sa connaissance de l'amour le lui avait permis. Elle y avait mit son coeur, son âme, son corps. Tout son être. Il l'avait souillé d'amour mais quand il s'était rendu compte de sa bêtise, il l'avait ramené chez elle, espérant qu'elle se tairait. Elle l'avait fait. Elle s'était tu jusqu'à ce que le deuxième mois pointe son nez et que son ventre s'arrondisse. Ça avait commencé par des fringales, puis des crises de larmes et de colères, puis par une prise de poids. Elle devait voir ses robes êtres élargies pour pouvoir rentrer dedans. Et puis on avait pas pu ignorer le fait qu'il n'y avait plus de perte menstruelle. Ça avait été presque mortel pour la mère. Elle avait frôlé l'arrêt cardiaque en découvrant que la chair de sa chair s'était faite engrossé par une "cochon des rues sans doute aussi sales physiquement que sa moral", je cite. Ni une ni deux, Lorelaï avait été placé au couvent, en attendant que l'enfant naisse.
Oui mais voilà, le jour de ses quatorze ans, il avait décidé de sortir un peu en avance. Ainsi, les cris avaient résonné si aigus dans la chapelle que Jésus, sur sa croix, en avait presque boucher ses oreilles. Encore un peu et elle en aurait fait péter les vitres mais en attendant, elle en était simplement à déchirer le col de la robe de la soeur qui se tenait à ses côtés, l'air pâlotte.
« SORTEZ LE !! MAIS SORTEZ LEEEEEEE !!!! »
Pas besoin, il était sorti tout seul. Il. Un garçon. Si Lorelaï s'était mise dans la tête qu'elle ne le verrait plus, qu'elle n'en voulait pas, tout avait disparu. Tout ses projets pour se débarrasser de lui avait disparu quand elle l'avait entendu pleurer et qu'elle l'avait vu. Certes, elle s'était d'abord dit qu'il ressemblait plus à un raisin sec qu'à un enfant, mais au fond, elle l'avait aimé. Du premier regard. Le coup de foudre. On avait refusé qu'elle le prenne, mais c'était sans compter son talent pour déroger aux règles. Ainsi, la nuit, quand il avait été placé dans une autre chambre, elle avait combattu son mal et sa douleur pour le rejoindre. Il pleurnichait, là, tout seul entouré de croix et autres qu'elle avait trouvé trop morbide pour un bébé.
Elle l'avait prit, dans ses bras maigres de gamine indomptable et l'avait serré contre son coeur. Elle savait comment s'y prendre alors qu'elle avait eu peur de ne pas savoir comment agir. Tout était simple. Il avait cessé de pleurer pour coller sa tête sur son coeur et s'endormir.
« Je t'aime, Camille. »
Ce nom lui était venu aussi simplement. Le prénom de son père. Il lui avait semblé logique qu'il en hérite, aussi logiquement qu'il lui apparaissait qu'elle se devait de le garder. Mais voilà, Madame sa mère ne voyait pas les choses sous le même angle, si bien que le lendemain, elle avait ordonné qu'on prenne l'enfant. Mais c'était aussi sans compter l'amour que Lorelaï avait gagné des servantes de la demeure, ainsi, l'une des cuisinière avait accepté de le prendre à sa charge. Un moyen pour que Mlle Swinton n'en soit pas complètement séparé.
Alors voilà, un nouvel amour interdit mais désormais, elle avait de nouveau quelqu'un avait qui danser. Et puis, surtout, sa mère n'avait pas longtemps été insensible au charme du gamin. Son petit fils avait les traits de son époux défunt et le caractère parfois piquant de sa fille. Il n'en avait pas fallu plus pour la charmer à son tour.


    Bébé, toi et moi c'est pour la vie
    Alors fais tes sacs on prend la mer
    On s'en va, c'est finit
    Nous, on va croquer la pomme comme des vers.


« Regardez Mère !! Regardez !! Il est gros le paquebot !! Il ne tiendra jamais sur l'eau !
- Mais non Amour .. Tu ne le vois pas, mais il a des jambes.
-Mais mère .. Ça ne peut pas avoir des jambes ..
- Si, avec un peu d'imagination.
»
Il avait quinze ans maintenant et pourtant, il était toujours l'adorable bébé qu'elle avait mit au monde après une simple nuit de passion. Le secret avait été gardé, même après la mort de la veuve swinton, léguant ainsi tout l'héritage à sa fille et son petit-fils. Les choses avaient changé en grandissant. La grand-mère s'était montré tellement plus douce et aimante avec le temps et la mère, bien que toujours bourré d'un esprit libertin avait prit son rôle à coeur. Elever son fils était sans doute la chose la plus agréable, ce qui l'aidait aussi à apaiser son esprit rêveur bien qu'elle partageait ses rêves avec lui. Enfant, elle lui racontait des histoires en les rendant vivante par ses gestes, ses déguisements de pirate et ainsi de suite. Elle l'élevait comme son père l'avait élevé. Avec amour, joie et drôlerie. On ne pouvait pas dire que leur vie n'était pas passionnante, avec une mère pareille, il ne pouvait s'ennuyer le petit. Peut être le fait d'être né le même jour que l'anniversaire de sa mère constituait le lien qu'ils entretenaient, mais en tout cas, jamais une femme ne s'était montré aussi coulante avec son fils, même lors des mondanités.
On la réprimandait souvent pour son peu de dureté avec lui, puisque son fils devenait un peu comme elle enfant, turbulent mais attachant. Lorsqu'on la réprimandait sur ses manières d'éduquer l'enfant, elle répondait toujours avec force "il n'a pas peut être pas l'attitude d'un lord, mais en tout cas il est beau comme un dieu mon fils. Le vôtre ressemblerait plus à une patate pourrie qu'à un enfant !". Ce genre de réflexion avait le don d'épouvanter certaines, d'amuser certains et d'en séduire d'autres. Ainsi,elle se retrouvait souvent avec quelques prétendants mais elle les refusait toujours. Pourquoi ? Parce qu'ils ne plaisaient pas à son fils et qu'ils n'avaient jamais cette part d'imagination qu'elle aimait à trouver chez les autres.
Et puis vint le jour ou on apprit que le R.M.S était sur le point de débuter son voyage initial. En voyant les yeux pétillants d'intérêt de son garçon, Lorelaï n'avait pu retenir l'envie qui naissait. Elle allait l'emmener dessus et ils voyageraient. Après tout, il n'avait jamais quitter l'Angleterre, n'avait connu Versailles que par les contes qui lui contait sa mère. Ainsi, il verrait l'Amérique de ses propres yeux et elle aussi. Donc, pour leur anniversaire commun, elle avait ramené deux billets de premières classes. Pas qu'elle aimait pavaner avec les riches de sa condition, mais parce que son fils semblait appréciait leur vie. Et puis, elle en avait profité pour prendre des dossiers et papier, ayant l'idée d'agrandir l'entreprise de son père en s'alliant avec les américains. Après tout, ils seraient obligés d'être charmer par son accent français mêlé à son anglais irréprochable.
« Mère !! On part !!
- Dit au revoir à la foule, tu vas vivre le rêve qu'ils ne pourront pas vivre.
- Les pauvres.
- Non, ne les plains pas, et vis ça pour eux. Alors souris et salue !
»
Cigarette à la main, elle avait donc salué, son fils imitant son geste. Leur aventure débutait.


RELATION(S): Camille C. Swinton : Son fils de quinze ans. Contrairement à ce qu'exigerait les règles de leur société, elle devrait être dur avec lui et penser à lui trouver une épouse digne de ce nom. Mais elle n'est pas comme les autres et a décidé d'éduquer son enfant comme son père l'aurait fait si il n'y avait eu sa mère. Ainsi, elle est assez coulante avec lui, bien que lorsqu'ils se disputent, elle n'hésite pas à le punir - parfois de manière assez étrange - pu a le gifler. Ils ont une relation assez particulière puisque lorsque sa mère s'échappe un peu trop dans ses rêves, il la ramène sur terre, tout comme elle l'empêche parfois de commettre des erreurs.
Elle n'est pas étouffante, le laisse vadrouiller puisque de toute manière, il revient vers elle pour lui raconter ce qu'il a fait. En revanche, il semble changer quelque peu en grandissant. Non pas qu'il n'aime plus sa mère, mais il grandit et commence à imaginer sa vie et sa richesse et à tendance à vouloir que sa mère soit comme les autres mères, sévère et plus à l'écoute. Un changement ne vue ? Sans doute, il serait temps peut être ?



BEHIND THE SCREEN

PRENOM/PSEUDO: Pow ... C'pas ma faute j'ai feu une putain d'idée de perso ><
AGE: 19 ans Rolling Eyes
REGION: Hum .. Bisounoursland =D
QUE PENSES-TU DU FORUM?: Ah non caca j'aime pas >_>
COMMENT L'AS-TU CONNU?: .... Robin ....
CODE: C'toi que je vais mouiller ouais ¬¬
PETIT MOT?:


Dernière édition par Lorelaï S. Swinton le Dim 28 Mar - 20:34, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
fonda •• « je suis un membre du staff »

avatar
Féminin messages : 489
█ Date de naissance : 02/12/1989
█ Date d'inscription : 17/01/2010
█ Age : 28
█ Classe : équipage
█ Emploi : femme de chambre
█ Situation : veuve


Passeport~
♣ Topics: Ouvert ✔
♣ Vous pouvez m'appeler: Aby/Arianne
♣ Points membre:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Love me if you dare {Over}   Sam 27 Mar - 11:29

    REEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEE I love you

       ______

    Apocalyspe, Chapitre I, Verset 18 : Je suis le vivant et j'étais mort. Et voici je suis vivant des siècles et des siècles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doomby.advise.fr/
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Love me if you dare {Over}   Dim 28 Mar - 16:32

Ouh merci amour de moi
Je me suis faite eu, je joue une 1ère classe u.u
Mais une pas comme les autres MOUAHAHAHAH /SBAFFF/
Revenir en haut Aller en bas
♣ 1ère Classe

avatar
Féminin messages : 162
█ Date de naissance : 22/02/1994
█ Date d'inscription : 09/03/2010
█ Age : 23
█ Classe : 1ère
█ Emploi : Comtesse
█ Situation : Fiancée avec Matthew Lightoller
█ Pensées : Le Bonheur n'est illusion? La liberté n'a pas de prix_____
█ Photo d'identité :


Passeport~
♣ Topics: Ouvert ✔
♣ Vous pouvez m'appeler: Juw
♣ Points membre:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Love me if you dare {Over}   Dim 28 Mar - 16:55

Bienvenue!!

       ______


"Vous ne me chérirez point____'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piratesofcarribean.forumactif.org/forum.htm
new voyager •• « I am a new member... ♥ »

avatar
Féminin messages : 70
█ Date d'inscription : 14/03/2010
█ Classe : 1ère
█ Emploi : Premier officier
█ Situation : Marié
█ Photo d'identité : Ne jamais violer ces principes.


Passeport~
♣ Topics: Ouvert ✔
♣ Vous pouvez m'appeler: mettez votre veritable prénom ou pseudo :) pour savoir comment vous appeler
♣ Points membre:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Love me if you dare {Over}   Dim 28 Mar - 16:57

Bienvenue à bord!Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Love me if you dare {Over}   Dim 28 Mar - 17:00

Merci Miss =)

Merci cap'tain .. Hmm Dites moi, y aurait il moyen pour que je vous emprunte votre casquette ?
Revenir en haut Aller en bas
new voyager •• « I am a new member... ♥ »

avatar
Féminin messages : 70
█ Date d'inscription : 14/03/2010
█ Classe : 1ère
█ Emploi : Premier officier
█ Situation : Marié
█ Photo d'identité : Ne jamais violer ces principes.


Passeport~
♣ Topics: Ouvert ✔
♣ Vous pouvez m'appeler: mettez votre veritable prénom ou pseudo :) pour savoir comment vous appeler
♣ Points membre:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Love me if you dare {Over}   Dim 28 Mar - 17:02

Pourquoi dont la voulez-vous?:p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Love me if you dare {Over}   Dim 28 Mar - 17:03

Pour voir si on peut devenir capitaine seulement en mettant une casquette sur la tête u.u
Vous n'avez dont aucune imagination mon cher ¬¬

\o /

Partie 1 et 2 posté.
Manque la fin et le lien avec le fils et j'ai terminé mes amours /SBAFFF/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Love me if you dare {Over}   Dim 28 Mar - 17:23

Double post, sorry, mais j'ai fini \o/
Et oui, on va encore me supporter avec celle là u.u
Une vraie chieuse
Revenir en haut Aller en bas
Admin •• « Je suis un membre du staff »

avatar
Féminin messages : 389
█ Date d'inscription : 07/03/2010
█ Classe : 2ème classe
█ Emploi : Journaliste
█ Situation : Célibataire
█ Pensées :




Passeport~
♣ Topics: Fermé ✖
♣ Vous pouvez m'appeler: Ariel,Alice & .strawberries
♣ Points membre:
300/1000  (300/1000)

MessageSujet: Re: Love me if you dare {Over}   Dim 28 Mar - 17:41

Bienvenue

       ______


« La Raison c'est la folie du plus fort.
La raison du moins fort c'est de la folie.
»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Love me if you dare {Over}   Dim 28 Mar - 18:25

Merci Jo'


Dernière édition par Lorelaï S. Swinton le Dim 28 Mar - 18:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
♣ 2ème Classe

avatar
Féminin messages : 330
█ Date de naissance : 13/11/1992
█ Date d'inscription : 22/03/2010
█ Age : 25
█ Classe : 2ème classe
█ Emploi : None = aucun >.>
█ Situation : Célibataire
█ Pensées : Ecrire liberté sur le bord d'une plage, c'est déjà avoir la liberté de l'écrire. Même si la mer efface ce mot : la liberté demeure.
█ Photo d'identité :


Passeport~
♣ Topics: Ouvert ✔
♣ Vous pouvez m'appeler: Kaelly
♣ Points membre:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Love me if you dare {Over}   Dim 28 Mar - 18:29

Je suppose que dire bienvenue n'est pas utile >.>

Rebienvenuuue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Love me if you dare {Over}   Dim 28 Mar - 18:30

Mais si mais si mais si c'est utile ><
Merci à toi Ô Scar' o//
T'as pas vu Simba récemment ? /SBAFFFFFF/
Revenir en haut Aller en bas
Admin •• « Je suis un membre du staff »

avatar
Féminin messages : 581
█ Date de naissance : 20/09/1993
█ Date d'inscription : 07/03/2010
█ Age : 24
█ Classe : première
█ Emploi : voleuse et danseuse/chanteuse.
█ Situation : célibataire
█ Pensées :
    C'est partit .... Je sans qu'on va bien s'amuser !



    Je les déteste, tous, avec leur faux semblants et leur manière de petits courtisans.

█ Photo d'identité :


Passeport~
♣ Topics: Fermé ✖
♣ Vous pouvez m'appeler: cactus ou ju'lie
♣ Points membre:
278/1000  (278/1000)

MessageSujet: Re: Love me if you dare {Over}   Dim 28 Mar - 18:36

    Re bienvenue ! Wink

       ______

    N'EN DEPLAISE - aux courtisans qui baisent les pieds des hommes les mieux chaussés. Je me ris de leur vie de punaises écrasées. Je suis forte à mon aise dans les crimes de lèse-majesté. Nul n'est ici-bas maître des hommes, prince des lois !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Love me if you dare {Over}   Dim 28 Mar - 18:42

Merchi Miss \o/
Revenir en haut Aller en bas
♣ 2ème Classe

avatar
Féminin messages : 330
█ Date de naissance : 13/11/1992
█ Date d'inscription : 22/03/2010
█ Age : 25
█ Classe : 2ème classe
█ Emploi : None = aucun >.>
█ Situation : Célibataire
█ Pensées : Ecrire liberté sur le bord d'une plage, c'est déjà avoir la liberté de l'écrire. Même si la mer efface ce mot : la liberté demeure.
█ Photo d'identité :


Passeport~
♣ Topics: Ouvert ✔
♣ Vous pouvez m'appeler: Kaelly
♣ Points membre:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Love me if you dare {Over}   Dim 28 Mar - 18:44

Mais derien Very Happy

Et j'l'ai pas vu nan, Simba est mort l'an dernier : dépression >.>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Love me if you dare {Over}   Dim 28 Mar - 19:48

Arf le pauvre, je savais bien qu'il survivrait pas longtemps, Nala à l'air chiante en même temps u.u
Revenir en haut Aller en bas
♣ 2ème Classe

avatar
Féminin messages : 330
█ Date de naissance : 13/11/1992
█ Date d'inscription : 22/03/2010
█ Age : 25
█ Classe : 2ème classe
█ Emploi : None = aucun >.>
█ Situation : Célibataire
█ Pensées : Ecrire liberté sur le bord d'une plage, c'est déjà avoir la liberté de l'écrire. Même si la mer efface ce mot : la liberté demeure.
█ Photo d'identité :


Passeport~
♣ Topics: Ouvert ✔
♣ Vous pouvez m'appeler: Kaelly
♣ Points membre:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Love me if you dare {Over}   Dim 28 Mar - 19:50

Oui, c'est possible, mais je crois que c'était la voix de Zazu, il supportait plus... avec Kiara qui n'en faisait qu'à sa tête et toutes les responsabilités... il a craqué x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fonda •• « je suis un membre du staff »

avatar
Féminin messages : 489
█ Date de naissance : 02/12/1989
█ Date d'inscription : 17/01/2010
█ Age : 28
█ Classe : équipage
█ Emploi : femme de chambre
█ Situation : veuve


Passeport~
♣ Topics: Ouvert ✔
♣ Vous pouvez m'appeler: Aby/Arianne
♣ Points membre:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Love me if you dare {Over}   Lun 29 Mar - 22:22

    OH FUUUUUUUUUUUCK, j'aime
    Re-validée cherie

       ______

    Apocalyspe, Chapitre I, Verset 18 : Je suis le vivant et j'étais mort. Et voici je suis vivant des siècles et des siècles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doomby.advise.fr/
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Love me if you dare {Over}   Lun 29 Mar - 22:49

Merci Femme de moi
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Love me if you dare {Over}   

Revenir en haut Aller en bas
 

Love me if you dare {Over}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
R.M.S . t i t a n i c ™ :: - personnages supprimés --
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit