AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'envie comme le caprice est fille de la liberté...[Finish....de vanish *BAF*]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




MessageSujet: L'envie comme le caprice est fille de la liberté...[Finish....de vanish *BAF*]   Ven 12 Mar - 18:52

WHITE STAR LINE
BILLET Nº 27955
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯

©️ Mitsu & Mélanie Laurent

LIEU DE DEPART : Southampton
DATE : 10 avril 1912
NOM DU PASSAGER: Ridley Caprice
ÂGE: 24 ans
ORIGINAIRE DE: Brighton, Angleterre
ACCOMPAGNÉ PAR: Personne
CLASSE: 2e [X] fait partie de l'équipage !
Nº DE CABINE: a voir.
DESTINATION: New York.


¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
PHYSIQUE: {4 lignes} Qu’il y a-t-il de si intéressant chez moi pour que l'on vienne me solliciter constamment? Serait-ce mes longs cheveux blonds? Mes beaux yeux bleus? Mon petit minois de chat sauvage? Sauvage, c’est exactement le mot que je cherchais…Je ne ressemble en rien à ces demoiselles distinguées que l’on peut apercevoir en première classe. Mes cheveux d’or sont toujours en bataille, mon joli regard reste froid et blasé, mon sourire je ne l’offre qu’aux gens que j’aime et que les autres aillent au diable, est-ce une tare de n’être pas assez souriante? Arf...je leur enverrai bien mon poing dans la figure à ces snobs qui n’hésitent pas à me reprendre dés que je ne souris pas assez, dés que je traine un peu la patte ou lorsque que je me permet de soupirer, on voit bien que ce n’est pas eux qui se farcissent tout le sale boulot, je me demande bien ce que cela fait de naitre avec une petite cuillère en argent dans la bouche...Pour sur, ma taille de guêpe et mon charme naturel me rendent parfois bien des services, si je suis sur le Titanic aujourd’hui ce n’est pas grâce à mon intellect, nul besoin d'intégrer de grandes écoles pour être une simple femme de chambre sur le plus superficiel des paquebots.

CARACTÈRE: {6 lignes} Très jeune, j’ai appris à me débrouiller seule. Je suis d’une nature curieuse, aventurière pourrais-je dire, mais l’aventure ne va jamais bien loin lorsque l’argent manque à l’appel. Alors on travaille…Aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours été plutôt chanceuse. Je suis de celles qui prônent le minimum d’efforts pour arriver au même résultat que les autres, vous savez, celles qui ont toujours une ou deux combines à refiler au plus offrant, et bien ça c’est tout moi.
J’en suis plutôt fière, même si je ne le devrai pas, mais après tout j’ai toujours pensé que se préserver était un signe d’intelligence. Cela va de soit, je suis un tantinet égoïste, je ne partage pas mes filons avec n’importe qui, à moins d’y mettre le prix ! Ah oui, je suis cupide également…Hum…non, n’imaginez pas que j’ai déjà volé mes patrons, je les ai simplement débarrassé de certains objets qui les encombraient voilà tout…J’avoue, j’ai tendance à m’approprier les affaires qui trainent par-ci par-là, mais de là à me traiter de voleuse, il y a un monde mon petit monsieur ! Quoiqu’il en soit, je ne me suis jamais faite attraper, comme quoi il s’agissait bien que de maigres larcins.
Devant les gens, surtout les bourgeois, je reste silencieuse dans mon coin la plus part du temps, je suis hypocrite en vérité, leur servant des « tout de suite monsieur ! », « que puis-je faire pour vous madame ? » à tout va, avec le protocole qui s’impose. J’ai été formé dans de riches familles anglaises, ainsi j’ai de l’expérience avec les aristo’ et leurs conneries, pardon, leur sens des priorités je veux dire…Allons bon, comme si le fait de savoir servir le thé changera le monde un jour.
Quand je me retrouve entourée de personnes de ma classe sociale, je suis bien plus joviale et même si je garde un pessimiste prononcé et ma langue hors de ma poche, on m’apprécie telle que je suis, mon humour noir fait des ravages, tout comme ma descente d’alcool.
Comme je l’ai déjà dis, j’ai presque tout appris seule, ainsi c’est sans aucune aide que j’ai appris à lire, chose qui me semblait indispensable, mais ce que j’ai surtout appris, c’est l’acrobatie. Comment ça c’est étrange? Hey, est-ce que je critique votre rêve moi? Un rêve en effet, celui d’intégrer l’un des plus grands cirques de New-York, j’ai toutes mes chances en tant que trapéziste, j’espère réellement réussir…
Je suis malgré tout une fille simple, mon prénom n'a rien à voir avec ma personnalité, les caprices ne peuvent exister dans mon monde !

¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
HISTOIRE: {30 lignes}

- Caprice ! Qu’est-ce que ceci ? Me demande t’elle, impatiente, prête, je le sais bien, à me gifler violemment. Cette femme ne sait pas se contrôler, elle est d’une impulsivité incroyable et n’hésite pas à frapper son personnel lorsque tout ne se déroule pas comme elle le souhaite. Aujourd’hui c’est mon tour, j’ai eu le malheur de casser un de ses innombrables verres en cristal, il m’a échappé des mains alors que je tentais de le nettoyer méticuleusement, c’est embêtant mais je ne l’ai pas fait exprès. Ma main saigne, j’ai voulu le rattraper ce verre, sure qu’elle en ferait tout un fromage la baronne alors qu’il lui suffisait d’un claquement de doigt pour s'offrir tout un service, pff…cette bonne femme est riche comme Cresus et elle vient m’emmerder pour une histoire de verre cassé.

- Pardonnez-moi madame ! Dis-je, les yeux baissés. S’il y a bien une chose qui m’énerve c’est l’humiliation, évidemment j’y suis habituée mais cela ne m’empêche pas de détester ça, je ne suis pas un chien…Quoique, la société nous compare surement à des chiens, ces gens du peuple qui ne servent qu'accomplir les sales besognes. Oui, j’ai une dent contre les bourgeois, peut-être parce que je les fréquente trop justement, ils sont tellement loin de la réalité que cela en est effarant.

Depuis que je suis gosse, j’ai toujours vécu chez de grandes familles, ma mère était fille-mère et accessoirement employée en tant que bonne, chez les Velcours, une riche famille française installée à Brighton depuis peu. Elle m’éleva donc seule et m’apprit très vite à rester à ma place. J’étais une petite fille sage, presqu’invisible qui ne se mélangeait que dans de très rares occasions avec les enfants des patrons de ma mère, « nos protecteurs » comme elle disait.
A dix ans je savais déjà comment tenir une maison, j’aidais donc ma mère dans ses travaux ménagers, admirative face aux connaissances, au savoir faire qu’elle possédait. Le chef de famille, Monsieur Velcours était d’une grande générosité avec ma mère, et nous rapportait souvent quelques cadeaux de ses voyages d’affaire. Évidemment, un patron aussi sympathique, cela aurait du me mettre la puce à l’oreille mais j’étais trop jeune pour y voir un quelconque vice...La vérité fut telle qu’à l’aube de mes quinze ans, je surpris ma mère qui rejoignait notre protecteur dans sa chambre lors d’une absence de la maitresse de maison. Tout se bouscula dans ma tête, mon petit monde tout rose se teinta de noir, je pris conscience de ma pauvre existence et de celle misérable de ma pauvre mère, amoureuse d’un homme qui se servait d’elle. Quand j’y repense, je ne lui ai jamais posé la question, était-ce lui mon père? Un riche français? Peu importe, je ne veux même pas savoir, rien ne changerait de toutes façons, je ne suis que le fruit d’une aventure idiote.
C’est exactement à partir de ce moment là que mon comportement changea. Je désirais m’instruire, voyager, partir loin de ces terres anglaises...Je désirais devenir acrobate, ou trapéziste, un rêve d’enfance qui naquit le jour où pour la première fois, on m’emmena au cirque. Je devins plus rebelle, acceptant difficilement les ordres, me faisant rabrouer à tout va.

Une année passa puis une autre, je devins le mouton noir de la famille, l’adolescente ronchonne qui n’hésitait pas à trainer tard dans les rues après mes heures de boulots. Je n’avais pas froid aux yeux et outrepassais régulièrement les ordres de ces français ainsi que ceux de ma mère.
Du point de vue de la morale, j’avais tout d’une petite dévergondée mais en réalité, j’allais m’entrainer et me produire dans certains bars de la ville, amusant la galerie avec mes acrobaties et mes pas de danse très originaux. Ce que je souhaitais réellement? Être reconnue en tant qu’artiste, vivre de ma passion et arrêter de servir ces grands du monde pour une misère.
C’est à cette période que ma mère décéda subitement, emportée par la maladie. Ce fut un véritable choc pour moi, d’ailleurs on en profita pour me virer de la maison, ils ne pouvaient plus tolérer mon comportement, j’avais dix-huit ans et pas de toit au dessus de la tête.
Ma petite notoriété en ville me permit de retrouver très vite un travail, d’abord comme aide ménagère dans une auberge puis chez une autre grande famille de l’aristocratie le jour où je croisa par hasard le regard de Gabriel.
Gabriel était le fils ainé de cette riche descendance des princes d’antan, il était beau comme l’ange qui lui avait prêté son nom, ce fut mon premier amour, mon premier grand chagrin aussi...Je n’ étais pas si différente de ma mère finalement, j’avais moi aussi cédé aux avances d'un jeune homme qui ne m’aimait surement pas, pourquoi m’aurait-il choisi, moi, pauvre femme de chambre alors que bien des duchesses se languissaient à ses pieds.

C’est lui qui me présenta à ses parents, je devins leur nouvelle bonne attitrée, mon fort caractère plut énormément à son père avec qui je finis par lier une certaine complicité, sa mère par contre semblait tout faire pour me rendre la vie impossible...Mais tout cela n’avait pas d’importance, j’étais prés du garçon qui faisait chavirer mon cœur, rien ne nous séparait jamais, je nous croyais invincibles, que notre différence sociale ne serait pas un problème puisque l’amour était là, c’est ainsi que nous nous aimèrent en secret durant tout un été...Il me quitta à l’automne.

Mon ange partait à Londres où il étudierait la politique, il faisait la fierté de ses parents, la fierté du voisinage, que dis-je, de toute la ville ! Et moi dans tout ça? Aveugle et stupide, je l’encourageais, sure qu’il me reviendrait. Les mois passèrent...Au début il m’envoya quelques billets doux qui m’emplissaient de joie, puis les lettres s’espacèrent, pour finalement ne plus jamais me parvenir. Je soupçonnai son odieuse mère d’intercepter notre correspondance, j’étais certaine que c’était elle, jamais Gabriel n’aurait pu me délaisser, on s’aimait tellement tous les deux.
Au mois de décembre il revint chez ses parents pour Noël et alors que mon cœur dégoulinait d’amour et d’espoir, il ne posa sur moi qu’un bref regard, rempli d’indifférence. J’étais devenue ce que je redoutais le plus, un bien meuble, oui, je faisais simplement partie du mobilier au même titre qu’une chaise ou une vulgaire table, je n’avais pas plus de valeur à ses yeux, je n’étais qu’une simple femme de chambre.
Il repartit et les années passèrent, relevant la tête avec fierté, je décida de ne vivre que pour mes rêves, ma moralité laissait à désirer et je ferai tout pour parvenir aux buts que je m’étais fixés et surtout, SURTOUT, je me suis jurée de ne jamais plus retomber amoureuse…

- Comment cela? Me demande-t’elle incrédule, ses gros yeux de vaches sortant de leurs orbites.

- Oui madame, je vous quitte ! Je vous présente ma démission ! Répondis-je dans un petit sourire malicieux, je suis sure de moi, la White Star Line a bien reçu ma candidature, à vrai dire, c’est le mari de ma vis-à-vis qui m’a chaudement recommandé. Je vais travailler à bord du Titanic ! Cette fois je jubile, elle ne s’y attendait pas cette vieille peau. Arrachant mon tablier de soubrette, je sors une cigarette de ma poche ainsi qu’une petite boite d’allumettes, je prend bien tout mon temps et sous ses yeux ébahis, j’allume ma clope avec insolence. Le visage de mon ancienne maitresse prend une teinte rouge coquelicot, je sens son envie de m’étrangler, mon arrogance fait naitre en elle des pulsions de violence.

- Comment oses-tu sale petite….Crie-t’elle à deux doigts de la syncope.

- Hep hep ! L’interrompais-je. Je lui crache un nuage de fumée au visage. Surveillez votre langage m’dame, nous ne sommes pas chez des gueux ! Je rigole, je m’éloigne rapidement d’elle et passe la porte. Une nouvelle vie m’attend ailleurs, ma vieille valise dans la main, je dis adieu à cette triste histoire, je vais tenter d’en écrire une autre...


RELATION(S): {2 lignes minimum par parent}

Gabriel McBeth : Son ancien amant, elle n'a plus aucun contacte avec lui. Cet arrogant jeune homme lui a brisé le coeur...Et sa confiance envers les hommes s'est évaporée. Elle espère ne plus jamais le revoir et ne veut plus qu'une seule chose, qu'il connaisse la douleur d'être rejeté à son tour...ou qu'il crève au fond d'un puits, au choix ! Qui a dit que la vengeance n'apportait rien?


BEHIND THE SCREEN

PRENOM/PSEUDO: Mathilde mais appelez moi Misa, Mitsu, Titilde ou appelez moi pas XD
AGE: 20 ans
REGION: Auvergne powa (>_<)
QUE PENSES-TU DU FORUM?: Franchement? Il est magnifique, le contexte me plait énormément, c'est très original...hum...que dire d'autres si ce n'est "j'adoooore" Wink
COMMENT L'AS-TU CONNU?: Par Acide Edulcoré
CODE:
Spoiler:
 
PETIT MOT?: c'cro'cro' bien ici !


Dernière édition par Caprice Ridley le Dim 14 Mar - 2:44, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas
Admin •• « Je suis un membre du staff »

avatar
Féminin messages : 389
█ Date d'inscription : 07/03/2010
█ Classe : 2ème classe
█ Emploi : Journaliste
█ Situation : Célibataire
█ Pensées :




Passeport~
♣ Topics: Fermé ✖
♣ Vous pouvez m'appeler: Ariel,Alice & .strawberries
♣ Points membre:
300/1000  (300/1000)

MessageSujet: Re: L'envie comme le caprice est fille de la liberté...[Finish....de vanish *BAF*]   Ven 12 Mar - 18:53

Preuuum's

Bienvenue

       ______


« La Raison c'est la folie du plus fort.
La raison du moins fort c'est de la folie.
»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♣ 1ère Classe

avatar
Féminin messages : 183
█ Date de naissance : 14/12/1992
█ Date d'inscription : 06/03/2010
█ Age : 24
█ Classe : 1ère classe
█ Emploi : Transporteur ou Postier Privé
█ Situation : Célibataire
█ Pensées :
Que serais la vie; sans un brin de folie ? ~

█ Photo d'identité :


Passeport~
♣ Topics: Ouvert ✔
♣ Vous pouvez m'appeler: Path =)
♣ Points membre:
8/1000  (8/1000)

MessageSujet: Re: L'envie comme le caprice est fille de la liberté...[Finish....de vanish *BAF*]   Ven 12 Mar - 18:53

    Welcome && Good Luck
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♣ 1ère Classe

avatar
Féminin messages : 151
█ Date de naissance : 13/02/1986
█ Date d'inscription : 03/03/2010
█ Age : 31
█ Classe : 1ère classe
█ Emploi : Aucun
█ Situation : Fiancée
█ Pensées :



Passeport~
♣ Topics: Ouvert ✔
♣ Vous pouvez m'appeler: Boutchou
♣ Points membre:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: L'envie comme le caprice est fille de la liberté...[Finish....de vanish *BAF*]   Ven 12 Mar - 18:54

Bienvenuuuuuuuuuuuuuuuue parmi nous

Bonne chance pour ta fiche et n'hésite pas si tu as une question !

Merci de ton inscription
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fonda •• « je suis un membre du staff »

avatar
Féminin messages : 489
█ Date de naissance : 02/12/1989
█ Date d'inscription : 17/01/2010
█ Age : 27
█ Classe : équipage
█ Emploi : femme de chambre
█ Situation : veuve


Passeport~
♣ Topics: Ouvert ✔
♣ Vous pouvez m'appeler: Aby/Arianne
♣ Points membre:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: L'envie comme le caprice est fille de la liberté...[Finish....de vanish *BAF*]   Ven 12 Mar - 18:55

    Deeeeuz *zbaf*

    Welcomeeee

       ______

    Apocalyspe, Chapitre I, Verset 18 : Je suis le vivant et j'étais mort. Et voici je suis vivant des siècles et des siècles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doomby.advise.fr/
Invité
Invité




MessageSujet: Re: L'envie comme le caprice est fille de la liberté...[Finish....de vanish *BAF*]   Ven 12 Mar - 19:01

Whaouu quel accueil ! ^^
Merci beaucoup à tous, je finis cette fiche le plus rapidement possible Wink

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Admin •• « Je suis un membre du staff »

avatar
Féminin messages : 581
█ Date de naissance : 20/09/1993
█ Date d'inscription : 07/03/2010
█ Age : 24
█ Classe : première
█ Emploi : voleuse et danseuse/chanteuse.
█ Situation : célibataire
█ Pensées :
    C'est partit .... Je sans qu'on va bien s'amuser !



    Je les déteste, tous, avec leur faux semblants et leur manière de petits courtisans.

█ Photo d'identité :


Passeport~
♣ Topics: Fermé ✖
♣ Vous pouvez m'appeler: cactus ou ju'lie
♣ Points membre:
278/1000  (278/1000)

MessageSujet: Re: L'envie comme le caprice est fille de la liberté...[Finish....de vanish *BAF*]   Ven 12 Mar - 19:07

    Bienvenue !
    & good luck

       ______

    N'EN DEPLAISE - aux courtisans qui baisent les pieds des hommes les mieux chaussés. Je me ris de leur vie de punaises écrasées. Je suis forte à mon aise dans les crimes de lèse-majesté. Nul n'est ici-bas maître des hommes, prince des lois !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: L'envie comme le caprice est fille de la liberté...[Finish....de vanish *BAF*]   Ven 12 Mar - 19:20

Mélanie. I love you
Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: L'envie comme le caprice est fille de la liberté...[Finish....de vanish *BAF*]   Ven 12 Mar - 20:40

Bienvenue sur Titanic !
Je valide ton code, et surtout bon courage !
Revenir en haut Aller en bas
Admin •• « Je suis un membre du staff »

avatar
Féminin messages : 128
█ Date de naissance : 13/07/1992
█ Date d'inscription : 03/03/2010
█ Age : 25
█ Classe : 2ème classe
█ Situation : Single
█ Pensées :



MessageSujet: Re: L'envie comme le caprice est fille de la liberté...[Finish....de vanish *BAF*]   Ven 12 Mar - 21:12

MELANIIIIIIIE I love you
Gosh c'est une bombe cette fille.
Bienvenue sur le forum & bonne chance pour ta fiche ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: L'envie comme le caprice est fille de la liberté...[Finish....de vanish *BAF*]   Dim 14 Mar - 2:44

Finish mes ptits loups
Revenir en haut Aller en bas
fonda •• « je suis un membre du staff »

avatar
Féminin messages : 489
█ Date de naissance : 02/12/1989
█ Date d'inscription : 17/01/2010
█ Age : 27
█ Classe : équipage
█ Emploi : femme de chambre
█ Situation : veuve


Passeport~
♣ Topics: Ouvert ✔
♣ Vous pouvez m'appeler: Aby/Arianne
♣ Points membre:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: L'envie comme le caprice est fille de la liberté...[Finish....de vanish *BAF*]   Dim 14 Mar - 4:44

    Bienvenue à bord moussaillon Je te valide, parce que j'adore ta magnifiqueeeeeeeeee fiche

       ______

    Apocalyspe, Chapitre I, Verset 18 : Je suis le vivant et j'étais mort. Et voici je suis vivant des siècles et des siècles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doomby.advise.fr/
Invité
Invité




MessageSujet: Re: L'envie comme le caprice est fille de la liberté...[Finish....de vanish *BAF*]   Dim 14 Mar - 15:28

Merciii beaucoup Elizabeth ^^

Par contre, je voulais faire partie de l'équipage si c'est possible Embarassed

J'ai mis 2ème classe parce que je ne savais pas trop, j'ai pensé que les femmes de chambre travaillaient en 1ère classe mais créchaient en 2ème ^^""
Revenir en haut Aller en bas
Admin •• « Je suis un membre du staff »

avatar
Féminin messages : 233
█ Date de naissance : 27/08/1986
█ Date d'inscription : 26/02/2010
█ Age : 31
█ Classe : 1ère classe
█ Emploi : Voleur professionnel?
█ Situation : Célibataire
█ Pensées :
Au jour du Jugement, quels seront les actes pour lesquels je serai cité à comparaitre?




Passeport~
♣ Topics: Fermé ✖
♣ Vous pouvez m'appeler: Evy
♣ Points membre:
1000/1000  (1000/1000)

MessageSujet: Re: L'envie comme le caprice est fille de la liberté...[Finish....de vanish *BAF*]   Lun 15 Mar - 10:57

Hello et bienvenue!^^

Hum je pense que les membres d'équipage ont leurs propres quartiers en fait, c'est un peu une catégorie à part mais c'est à voir! Razz En tout cas très jolie fiche!^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.autempsde-versailles.forumactif.com
Invité
Invité




MessageSujet: Re: L'envie comme le caprice est fille de la liberté...[Finish....de vanish *BAF*]   Lun 15 Mar - 16:41

Ok merci beaucoup Liam, mettez moi où vous voulez alors tant que je ne conduis pas le bateau *BAF* XD
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'envie comme le caprice est fille de la liberté...[Finish....de vanish *BAF*]   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'envie comme le caprice est fille de la liberté...[Finish....de vanish *BAF*]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
R.M.S . t i t a n i c ™ :: - personnages supprimés --
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit